Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

Lors de son voyage à Téhéran, le vice-président irakien, Khuzeir Al-Khazaei, l’un des chefs du Parti Al-Dawa (le parti du premier ministre) et proche de Maliki, a rencontré les dirigeants du régime des mollahs et a une nouvelle fois réitéré l’engagement pris par Maliki à l’égard du fascisme religieux au pouvoir en Iran pour faire pression sur les résidents d’Achraf et pour les réprimer. Al-Khazaei est accompagné d’Adnan Assadi, le ministre irakien de l’Intérieur par intérim et Chia’ Soudani, soi-disant ministre des droits de l’homme, tous les deux membres de la bande à Maliki et membres de son parti Al-Dawa.

Après avoir rencontré Pasdar Ahmadinejad, Al-Khazaei a déclaré : « Nous avons une vision commune vis-à-vis de l’organisation des Moudjahidine. Il s’agit d’une organisation terroriste de l’avis général qui a porté des coups aussi bien à la sécurité de l’Iran qu’à celle du peuple irakien ; c’est pourquoi nous sommes déterminés à les expulser de notre pays. Nous avons négocié avec l’ONU et nous leur avons donné 6 mois [pour partir]. Nous avons déjà transféré deux groupes de la base Achraf au Camp Liberty ». Il a ajouté cyniquement que le régime des mollahs « s’est déclaré prêts à accueillir ceux d’entre eux qui demandent d’être rapatriés, à condition qu’ils n’aient pas des antécédents criminels ». (Site officiel de la présidence irakienne, le 10 mars).

Les déclarations d’Al-Khazaei et les négociations de la mission irakienne à Téhéran montrent une fois de plus que le plan pour la répression et le déplacement des résidents d’Achraf a été entièrement dicté par le régime iranien et que Maliki en est incontestablement l’exécutant.
La reprise des mensonges des mollahs contre l’Organisation des Moudjahidine n’a d’autre but que de préparer ouvertement le terrain pour l’intensification de la répression et du massacre programmé des résidents d’Achraf, alors que le peuple irakien, comme l’ont affirmé plus de 5,2 millions de citoyens irakiens dans leur déclaration de  juin 2006 et 3 millions des chiites du sud de l’Irak dans leur déclaration de juin 2008, considèrent les Moudjahidine comme leurs partenaires stratégiques pour assurer la sécurité, la paix et la démocratie dans leur pays et sont convaincus que les accusations de leur ingérence dans les affaires intérieures irakiennes n’étaient que de purs mensonges fabriqués et propagés par le régime iranien.

La Résistance iranienne met en garde contre les complots du régime des mollahs et ses acolytes irakiens et demande aux Nations Unies et aux Etats-Unis d’empêcher la mise en œuvre de leurs desseins sinistres et la répétition d’un autre désastre humanitaire en assurant les garanties minimales pour la protection des résidents d’Achraf et du Camp Liberty.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 mars 2012

Maryam Radjavi : Les attaques terroristes à Paris sont contraires à l’islam-11janvier2015

DERNIÈRES NOUVELLES

Manifestations au Canada, Etats-Unis, Danemark et Suède en faveur de la levée du blocus médical contre les opposants iraniens

janvier 28, 2015

Photos/Irak : Profanation du cimetière Morvarid d’Achraf Un saccage inhumain mené par les forces de Hadi Ameri

janvier 28, 2015

Conférence au Conseil de l’Europe -«La crise du terrorisme et de l’extrémisme, les racines, les solutions, le rôle de la dictature religieuse en Iran »

janvier 28, 2015

Maryam Radjavi rend hommage aux victimes d'Auschwitz

janvier 27, 2015

MASSACRE À ACHRAF

Les femmes, l’arme fatale contre les mollahs en Iran


Le CNRI sur Twitter