Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

A l’occasion de la Journée mondiale des femmes, des milliers de défenseurs et militants des droits humains ont participé à une conférence à Paris 10 mars 2012. voici l'intervention,  le députée Martine Pinville    Voir le clip

Merci Madame. La raison de ma présence cette après-midi est bien sûr liée à la journée internationale des femmes et au soutien à la résistance iranienne et plus particulièrement le soutien aux femmes qui quotidiennement se bâtent et résistent pour la liberté. En tant que député du parlement français – comme beaucoup de mes collègues parlementaires de différents groupes politiques – je suis venue vous apporter mon soutien à votre action politique. Les femmes iraniennes nous démontrent qu’elles prennent toutes leurs responsabilités pour un changement démocratique en Iran avec beaucoup d’énergie et de volonté. Avant le printemps arabe déjà en 2009 elles ont montré leur détermination et leur courage au monde entier.

Le 8 mars est une journée internationale pour les femmes d’Europe, du monde et les femmes d’Iran. C’est également une journée de soutien à vos actions. Je vous soutiendrai avec mes collègues dans vos combats parce que je suis certaine qu’il ne s’agit pas seulement du combat de femmes pour la démocratie, l’égalité, la tolérance, mais c’est aussi un combat pour la paix. Cette journée du 8 mars est aussi celle de la lutte des Iraniennes, lutte qui symbolise le droit de vivre dans un régime démocratique. Et nous pouvons le constater par exemple dans votre conseil national où les femmes sont fortement représentées.

Ashraf, dont on a beaucoup parlé cette après-midi, mais qui est le thème de cette journée. Le rôle des femmes à Ashraf constitue un modèle pour les femmes et la jeunesse de votre pays. Je suis convaincue que votre engagement et votre présence active Mesdames trace la route de la démocratie en Iran demain. Je souhaite à ce moment revenir sur quelques points Madame Radjavi que vous avez rappelés. Celui sur l’égalité entre les hommes et les femmes, celui sur les violences et la lutte contre toutes formes de discriminations ; qui sont les conditions indispensables pour construire une société libre et démocratique en Iran. Par vos actions et votre courage, Madame, et celui des femmes qui vous entourent et vous soutiennent, la perspective d’un Iran libre et démocratique est devant nous.

Mais je reste préoccupée par Ashraf et il me parait indispensable – et je suis d’accord avec vous – qu’il y ait un minimum de garanties pour déplacer ses résidents.
Pour conclure, nous sommes en France en période électorale, je suis engagée dans la campagne des présidentielles et des législatives, mais je puis vous assurer que je serai une parmi beaucoup d’autres porte-parole des femmes qui luttent au quotidien pour rétablir leurs droits pour un Iran libre et démocratique.

 

 

Maryam Radjavi : Les attaques terroristes à Paris sont contraires à l’islam-11janvier2015

DERNIÈRES NOUVELLES

Iran – Les missiles d’une portée de 2.900 km constituent une menace contre la paix dans le monde

janvier 30, 2015

Appel du CPME pour la levée du blocus médical du camp des opposants iraniens en Irak

janvier 29, 2015

Vice-président du PE : l’Occident ne doit pas coopérer avec l’Iran dans la guerre contre Daech

janvier 29, 2015

Manifestations au Canada, Etats-Unis, Danemark et Suède en faveur de la levée du blocus médical contre les opposants iraniens

janvier 28, 2015

MASSACRE À ACHRAF

Les femmes, l’arme fatale contre les mollahs en Iran


Le CNRI sur Twitter