Mer04162014

dernière mise à jourMer, 16 Avr 2014 1pm

Font Size

Cpanel
Back Accueil Actualités Achraf Les résidents d’Achraf appellent le Département d’Etat américain à corriger les déclarations de son avocat à l’audition de la Cour d’Appel des Etats-Unis

Les résidents d’Achraf appellent le Département d’Etat américain à corriger les déclarations de son avocat à l’audition de la Cour d’Appel des Etats-Unis

L’avocat du Département d’Etat a dit ne pouvoir confirmer le désarmement complet d’Achraf par les forces américaines ; Les résidents invitent les forces américaines à venir inspecter immédiatement le camp d’Achraf, ou à corriger ces prétentions pour ne pas donner d’alibis aux mollahs et à leurs alliés irakiens.

Le 8 mai 2012, l'audition de la Cour d'Appel des États-Unis, District of Columbia Circuit, s'est penchée sur la plainte de l'Organisation des Moudjahidines du Peuple Iran (OMPI) qui avait requis un « mandamus » (ordonnance de la Cour d’Appel) sur la non-application d'une précédente décision du tribunal pour revoir la désignation « terroriste » de l'organisation.

L'avocat du gouvernement, en contradiction avec tous les faits et actes des neuf dernières années, a fait une déclaration tout à fait étonnante en prétendant que les États-Unis n'avaient pas eu la possibilité d'inspecter le camp d'Achraf, et que l'armée américaine n'a pas été en mesure de confirmer le désarmement de l'OMPI.

Dans une lettre adressée à la Secrétaire d'État Clinton, le représentant des résidents d'Achraf a exprimé son profond regret au sujet des déclarations infondées de l'avocat du gouvernement :
« Au mois de mai 2003, le CENTCOM a publié un communiqué annonçant que l’OMPI avait remis tout son armement à l'armée américaine. Ensuite, le 18 juin 2003, le général Odierno a déclaré, lors d’une vidéoconférence depuis Bagdad, que l'OMPI “a été complètement désarmée. Nous avons pris tous les armes légères et l'armement lourd“.  Par ailleurs, à de nombreuses occasions, les responsables militaires américains ayant servi à Achraf, ont confirmé avoir eu accès à tous les parties du camp. »

Le représentant des résidents a invité le Département d'État et l'armée américaine à se rendre immédiatement à Achraf, à n'importe quelle heure de la journée ou de la nuit, muni de tout l’équipement nécessaire pour ré-inspecter Achraf dans sa totalité. Il a émis l'espoir que « le Département d'État, dans le souci d’éviter que ces déclarations puissent servir de prétexte pour le régime des mollahs et ses supplétifs  irakiens pour commettre d'autres crimes à Achraf, choisira soit d’accepter cette invitation, soit de corriger ces déclarations erronées. »

Le représentant des résidents a ajouté : « Les résidents d'Achraf sont prêts à fournir toutes les facilités nécessaires, à leurs propres charges, pour permettre aux forces américaines d'accomplir ces inspections. Si cette invitation n'est pas acceptée, il s'avérera que les déclarations de l'avocat du gouvernement ne sont  qu'une excuse injustifiée, parallèlement avec les négociations sur le nucléaire, pour satisfaire les mollahs. Ces vains efforts pour assister le régime iranien se font en réalité au détriment de la paix et de la sécurité dans la région, tout comme de la liberté du peuple iranien. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 mai 2012