Ven10312014

dernière mise à jourJeu, 30 Oct 2014 6pm

Font Size

Cpanel
Back Accueil Actualités Droits humains

Iran : les étudiants face à des détecteurs aux portes de l'Université de Téhéran

CNRI - Les étudiants de Téhéran devront passer par un détecteur de métal pour entrer à l’université. Une nouvelle politique entre en vigueur à partir de la rentrée, le 22 septembre, en Iran, qui permet aux autorités nommées par le gouvernement d’installer de nouvelles barrières de sécurité non seulement dans les diverses facultés, mais aussi à l'entrée et aux sorties des cités universitaires.

 

Lire la suite...

Iran : Un homme pendu à Bojnourd

CNRI - Un homme, identifié par le seul prénom d’Ali, a été pendu dans la cour de la prison de Bojnourd, ville du nord-est de l’Iran le 21 août, a rapporté le lendemain le quotidien officiel Etemaad.

 

Lire la suite...

N'oublions pas ce dont sont capables les mollahs en Iran

Par Mostafa Naderi
 
CNRI - Amnesty International a publié un rapport mardi 19 août condamnant le massacre de 30.000 prisonniers politiques au cours de l'été 1988 par le régime des mollahs. La plupart des victimes étaient membres et sympathisants de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI). Le rapport rappelle la possibilité d'un nouveau carnage du même genre si les mollahs en avaient un besoin désespéré pour leur pouvoir.

 

Lire la suite...

Iran : Le 20e anniversaire du « massacre des prisons » de 1988

CNRI - Amnesty International a publié le 19 août, un document sur le massacre des prisonniers politiques en Iran fin 1988. Ce massacre ordonné par Khomeiny en personne et exécuté par tous les responsables de l'époque qui sont toujours aujourd'hui au plus niveau du pouvoir - les fameux modérés y compris - a fait 30.000 victimes, hommes, femmes, enfants, vieillards, en l'espace de quelques mois.

 

Lire la suite...

Iran : Huit prisonniers pendus en une journée

CNRI – Le régime inhumain des mollahs a pendu huit prisonniers mercredi. Six ont été envoyés à la potence à Birjand dans le nord-est de l’Iran, sans les nommer, et deux hommes, Gholamreza et Amin, ont été exécutés dans la sinistre prison de Gohardacht, à 40 km à l’ouest de Téhéran.

 

Lire la suite...