Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU et les autres organes concernés des Nations Unies à condamner vigoureusement cette agression du régime des mollahs contre le Rapporteur spécial.

Sur les pas du ministre des Affaires étrangères des mollahs

Le ministre de la Justice de Rohani fustige le Rapporteur spécial de l’ONU sur les violations des droits humains en Iran

Le mollah Mostafa PourMohammadi, ministre de la Justice de Rohani, s’en est pris violemment à Ahmed Shaheed, le Rapporteur spécial de l’ONU sur les violations des droits de l’homme en Iran, en le taxant de “corrompu” avant d’ajouter : “Ahmed Shaheed n’est même pas un juriste. Il est arrivé sur le terrain comme un instrument politique. Dès le départ, il a pris position contre nous. Nous sommes contre le principe d’avoir un Rapporteur.” (Agence de presse Fars des pasdaran, le 16 janvier).

Lire la suite...

Iran : Un groupe de détenus politiques alertent sur le cas d'un prisonnier malade

CNRI - Un groupe de détenus politiques de la prison d'Evine a tiré la sonnette d'alarme sur le cas d'Ahmad Danechpour-Moghadam, un prisonnier politique gravement malade.

Cette information publiée sur le site de l'agence HARANA, spécialisée dans les droits humains en Iran, précise que l'état de Danechpour-Moghadam s'est gravement détérioré et qu’il se trouve actuellement dans le coma.

Parmi les malades de la prison d'Evine, l'état physique et mental de Danechpour-Moghadam est particulièrement grave. Il aurait perdu quelque 40 kg depuis un an. Selon les signataires de l'appel, dont les noms sont cités par l'agence, la situation des autres malades est également préoccupante.

Lire la suite...

Iran: le ministre de la justice de Rohani insulte le rapporteur spécial de l’ONU

CNRI - Le Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l'homme en Iran, Ahmed Shaheed, a été la cible des insultes de Mostafa Pourmohamadi, ministre de la Justice du gouvernement Rohani, qu’il a taxé de "corrompu" pour avoir publié le bilan des violations des droits humains en Iran.

Cité par l'agence officielle Fars, Pourmohamadi a déclaré : " le Rapporteur des Droits de l'Homme de l'ONU, Ahmed Shaheed, n'est pas un juriste, c'est un corrompu et un instrument politique".

Pourmohamadi, particulièrement honni par les Iraniens, est l'un des trois membres de "la commission de la mort" en 1988, responsable de l'application d'une fatwa de Khomeiny qui a conduit au "massacre des prisons" au cours duquel 30 000 prisonniers politiques ont été exécutés en quelques semaines.

Pourmohamadi, qui n'est pas le premier responsable du régime à injurier le Rapporteur spécial de l'ONU, a ajouté : "Le principal problème de l'Occident avec nous concerne la question des Droits de l'Homme. Les problèmes du nucléaire et du terrorisme viennent en second lieu ".

Lire la suite...

Ces deux dernières semaines, 40 personnes ont été exécutées en Iran

CNRI - L'Iran a procédé à quarante exécutions depuis le début de l’année 2014, dont au moins 33 la semaine dernière, vient de déclarer Amnesty International.

« Le pic du nombre d’exécutions atteint ce mois-ci en Iran est alarmant. Les tentatives des autorités iraniennes pour changer leur image internationale n'ont pas de sens si en même temps le nombre des exécutions continue d'augmenter », a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui, la directrice-adjointe d'Amnesty International pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

La peine de mort est une violation du droit à la vie de chaque être humain. C’est un châtiment cruel, inhumain et dégradant.

« Les autorités iraniennes doivent prendre des mesures urgentes en vue d'abolir la peine de mort. Il a été démontré à maintes reprises que la peine de mort ne peut avoir d'effet particulièrement dissuasif sur la criminalité », a déclaré Hassiba Hadj Sahraoui.

Lire la suite...

Iran : le régime resserre l’étau autour des minorités religieuses

CNRI – Selon le dernier rapport de l’institut de recherche più, basé aux Etats-Unis, l’Iran fait partie des pays où les gouvernants imposent à la population des restrictions « très sévères » en matière de religion et de culte.

Ce rapport rendu public le 14 janvier, rappelle que sur les six dernières années, les hostilités confessionnelles ont atteint un pic en 2012.

Il précise cependant que la société iranienne est moins encline à l’hostilité religieuse que le pouvoir des mollahs et se classe parmi les pays au taux « élevé » mais pas « très élevé ».

Selon le classement figurant dans le rapport, les pays qui imposent le plus des restrictions aux minorités religieuses sont l’Iran, l’Egypte, la Chine, l’Arabie saoudite, l’Indonésie, l’Afghanistan, la Syrie, l’Erythrée, la Somalie, la Russie, la Birmanie, l’Ouzbékistan, la Malaisie, l’Azerbaïdjan, le Tadjikistan, le Pakistan, le Brunei, le Maroc, le Soudan, l’Algérie, l’Irak, le Kazakhstan et le Vietnam.  

Déjà, dans son rapport annuel, la Commission de la liberté du culte avait précisé que 15 pays dans le monde, dont l’Iran, ne respectent pas la liberté de croyance.

Lire la suite...

Iran : 21 exécutions en deux jours et 40 exécutions depuis le début de l’année

17 prisonniers exécutés en secret à Chiraz et Karadj

Le tsunami des exécutions sauvages se poursuit en Iran. Pour les deux premières semaines de 2014, 40 condamnés ont été exécutés. Au moins 17 d’entre eux de manière clandestine dans les prisons de Chiraz et Gohardacht en banlieue de Téhéran, et dont le régime n’a donné aucune information.

Entre hier et aujourd’hui, 14 et 15 janvier, 21 détenus ont été pendus. Sept d’entre eux dans une exécution collective à la centrale de Gohardacht, cinq ensemble dans la prison de Chahroud (nord-est), cinq à Chiraz (sud), deux à Ardebil (nord-ouest) et un à Tabass (nord-est), et une pendaison publique à Saveh (nord).

Lire la suite...

Le sénateur McCain rend visite aux membres de l'OMPI d'Achraf à Tirana

Le Norouz avec la Résistance iranienne en Albanie

Le régime iranien entraine des terroristes étrangers, à grande échelle, par des Pasdaran (IRGC)

 

Maryam Radjavi à l’Assemblée nationale française - Bouleversements au Moyen‐Orient : quelle approche

  

 

APPELLE À TRADUIRE EN JUSTICE LES DIRIGEANTS DU RÉGIME IRANIEN POUR LE MASSACRE DE 1988

 

Le document audio de l'Ayatollah Montazeri fait trembler le régime

 

 

Massacre des prisonniers politiques en Iran : bouleversante révélation

 

France Culture : Voix du Conseil National de la Résistance Iranienne

 

Un documentaire d’Olivier Steiner et Assia Khalid

 

Maryam Radjavi au rassemblement pour un Iran libre - Bourget

 

Le grand rassemblement du Bourget 2016 pour Iran Libre

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité avec les peuples du Moyen Orient

Maryam Radjavi rencontre une délégation de la résistance syrienne de haut niveau- 12 juin 2016

UNE EXPOSITION SUR ALEP L’HÉROÏQUE REND HOMMAGE À LA RÉSISTANCE DU PEUPLE SYRIEN- 14 JUIN, 2016

 

Iran - Fiche d’information : dossiers sur Rohani

PUBLIC HANGING IN IRAN - KARAJ

Iran - UN PRISONNIER EST TABASSEE EN AVANT SON EXECUTION EN PUBLIC

LES PARENTS DE HUIT PRISONNIERS EXECUTES EXPRIMENT LEURS COLERES

DE JEUNES IRANIENS SOUMIS À DES PUNITIONS DEGRADANTES EN PUBLIQUE

Donate
donation

Veuillez nous aider dans notre campagne pour
la liberté, la démocratie et les droits humains

lire la suite...

Amount :

Le CNRI sur Twitter