Sam08232014

dernière mise à jourVen, 22 Aoû 2014 8pm

Font Size

Cpanel
Back Accueil Actualités Droits humains

Iran : Nouvelle vague de purge des professeurs d'université au cours de l'été

CNRI – Le régime des mollahs profite des vacances d'été pour écarter neuf autres professeurs dotés d’années d'expérience. Ils se trouvaient en haut de la liste des professeurs les plus renommés d’Iran en science politique à l'université de Téhéran.

 

Lire la suite...

Déclaration de la présidence au nom de l'UE qur le risque de lapidation de neuf Iraniens

Bruxelles, le 24 juillet - L'Union européenne, qui vient de réaffirmer à l'Iran son opposition à la peine de mort en toutes circonstances, est vivement préoccupée par la condamnation de huit femmes et d'un homme iraniens à la lapidation et par le risque de leur exécution imminente.

 

Lire la suite...

Iran : exécution imminente de MM. Mohammed Fadaei et de Behnood Shojaee

Déclaration de la Présidence de l’Union européenne, 22 juillet - La Présidence du Conseil de l’Union européenne est profondément préoccupée par l’annonce de l’exécution imminente de Mohammed Fadaei et de Behnood Shojaee, tous deux condamnés à la peine de mort pour des crimes qu’ils auraient commis alors qu’ils étaient mineurs. Elle déplore que, malgré deux interventions de l’Union européenne appelant l’Iran à commuer ces condamnations, les autorités iraniennes prévoient encore de les appliquer. Ces pratiques judiciaires sont inacceptables.

Lire la suite...

Iran : Attaque sauvage contre une cérémonie célébrant la mémoire du poète Ahmad Chamlou

CNRI - Mercredi 24 juillet, les Forces de Sécurité de l’Etat (FSE) ont lancé un raid contre un rassemblement sur la tombe du poète Ahmad Chamlou au cimetière Emamzadeh Taher dans la banlieue ouest de Téhéran. Chamlou était un grand poète contemporain iranien, de renommée internationale, décédé le 24 juillet 2000.

 

Lire la suite...

Iran : Trois prisonniers condamnés à l'amputation

CNRI - Trois prisonniers se retrouveront bientôt face à l'horrible châtiment de l’amputation des mains. Un tribunal a condamné trois hommes identifiés par leurs seuls prénoms d’Ali, 39 ans, Safar-Ali, 35 ans, et Rahmant-Allah, 40 ans, en août 2007.

 

Lire la suite...