Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

Reuters - 27/02/2012 -L'Iran s'est opposé, ce lundi, à l'organisation d'un débat d'urgence sur la répression syrienne au sein du Conseil des droits de l'homme de l'Onu, comme l'avaient demandé les pays arabes et occidentaux, a déclaré ce lundi la présidente du Conseil à Genève.

Le Qatar a ouvert la session en demandant qu'un débat urgent sur la Syrie soit organisé mardi. L'Iran, pays observateur non membre du Conseil et allié de Damas, a émis une «objection formelle» à un débat d'urgence consacré à la Syrie, a déclaré l'actuelle présidente du Conseil Laura Dupuy Lasserre.
«Nous espérons que ce débat pourra être organisé demain pour transmettre un message fort et unanime de la communauté internationale, et condamner la violence et la répression à l'encontre de l'opposition et de la population civile en général», a-t-elle ajouté.
Le ministre des Affaires étrangères iranien Ali Akbar Salehi devrait faire une déclaration au Conseil dans la journée. Cette session annuelle, qui doit durer quatre semaines, devrait accueillir 90 ministres cette semaine.

 

DERNIÈRES NOUVELLES

Dix exécutions dans le sud de l’Iran

décembre 20, 2014

Six ONG appellent l'ONU à conditionner son aide à l'Iran à la fin des exécutions

décembre 20, 2014

7000 membres du corps médical appellent à la fin du blocus contre les opposants iraniens du camp Liberty

décembre 20, 2014

Iran/barbarie: Flagellations publiques de deux jeune dans le nord du pays

décembre 18, 2014

Le CNRI sur Twitter