Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

CNRI  - A la suite de la décision de la justice espagnole et de l’élargissement du dossier contre des autorités irakiennes, notamment le premier ministre Nouri Maliki, du commandant de l’armée de terre, et d’autres responsables, Maliki effrayé par les conséquences de cette ordonnance et craignant pour son avenir politique a mis sur pied dans son cabinet un comité pour trouver les moyens de combattre et de neutraliser cette décision de justice.

Cette ordonnance déclare que la tuerie de juillet 2009 et celle d’avril 2011, le blocus inhumain d’Achraf et la torture psychologique des habitants du camp au moyen de 300 haut-parleurs violent gravement la 4e convention de Genève et relèvent du crime contre l’humanité et du crime contre la communauté internationale. L’ordonnance cite à comparaitre devant la justice espagnole le chef de l’armée de terre et plusieurs officiers supérieurs aux ordres de Maliki, le 3 octobre 2011. Dans le cas de Maliki, dès la fin de son mandat de premier ministre et la fin de son immunité, son dossier sera activé.

Une des mesures du comité en question est d’essayer de contraindre le gouvernement espagnol d’empêcher la mise en œuvre de l’ordonnance. Maliki a l’intention, par le biais de la coalition du gouvernement du droit qui lui est affiliée, de présenter au parlement un projet d’expulsion de l’ambassadeur d’Espagne et du rappel de son ambassadeur de Madrid, mais ses conseillers lui ont fait savoir que ce projet n’aurait aucun effet sur l’ordonnance ? Qui plus est, il y a de fortes chances que le parlement ne lui donne pas son accord.

Le comité a aussi été chargé de fabriquer de toute pièce des dossiers et des preuves contre les Achrafiens. Maliki a donné l’ordre de mettre tous les moyens de ses services et des organes de renseignements qui leurs sont rattachés – la sécurité nationale, le ministère de l’Intérieur, le renseignement militaire – à la disposition de ce comité pour forger les documents nécessaires.

Le comité devra collecter de faux témoignages contre Achraf et fabriquer des accusations mensongères comme une coopération avec Al-Qaïda ou tremper dans les affrontements confessionnels. Il devra dans la mesure du possible mettre l’appareil judiciaire à son service pour forger des mandats contre les Achrafiens.

De même, Maliki a chargé son propre conseiller juridique d’évaluer la portée de cette ordonnance sur la justice des autres pays et la justice internationale.

Le régime veut faire croire que ce sont les Achrafiens qui sont responsables des tueries de juillet 2009 et d’avril 2011 et même d’avoir tué et blessé des soldats irakiens. Maliki a insisté sur le fait qu’il fallait au plus vite présenter ces dossiers fabriqués à la justice espagnole. Il veut lancer, avec ces faux documents, une campagne de diabolisation contre l’OMPI, par le biais de ses ambassades en Europe.

Il ne fait aucun doute que ces manœuvres dérisoires n’aboutiront à rien. Comme la résistance iranienne l’a déjà annoncé à maintes reprises, Khamenei, Ahmadinejad, Maliki et les autres ténors du régime iranien et de leurs agents en Irak doivent être traduits en justice pour leurs crimes contre l’humanité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 12 août 2011

Maryam Radjavi à l’Assemblée nationale française - Bouleversements au Moyen‐Orient : quelle approch

  

 

Le régime iranien entraine des terroristes étrangers, à grande échelle, par des Pasdaran (IRGC)

 

Vœux pour 2017 de Maryam Radjavi Avec les élues et les amis

 

APPELLE À TRADUIRE EN JUSTICE LES DIRIGEANTS DU RÉGIME IRANIEN POUR LE MASSACRE DE 1988

 

Le document audio de l'Ayatollah Montazeri fait trembler le régime

 

 

Massacre des prisonniers politiques en Iran : bouleversante révélation

 

France Culture : Voix du Conseil National de la Résistance Iranienne

 

Un documentaire d’Olivier Steiner et Assia Khalid

 

Maryam Radjavi au rassemblement pour un Iran libre - Bourget

 

Le grand rassemblement du Bourget 2016 pour Iran Libre

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité avec les peuples du Moyen Orient

Maryam Radjavi rencontre une délégation de la résistance syrienne de haut niveau- 12 juin 2016

UNE EXPOSITION SUR ALEP L’HÉROÏQUE REND HOMMAGE À LA RÉSISTANCE DU PEUPLE SYRIEN- 14 JUIN, 2016

 

Iran - Fiche d’information : dossiers sur Rohani

Donate
donation

Veuillez nous aider dans notre campagne pour
la liberté, la démocratie et les droits humains

lire la suite...

Amount :

Le CNRI sur Twitter