Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

Iran – 1500 arrestations lors de la « Fêtes du feu » 

Appel à la libération immédiate des personnes arrêtées

Mohammad Sharafi, un des commandants des forces de répression du régime iranien, a déclaré que près de 1500 personnes ont été arrêtées lors de la « Fête du feu » (Dépêche de l’agence de presse officielle ISNA, datée du15 mars).

Ces arrestations montrent la peur des dirigeants du régime des mollahs face aux jeunes iraniens qui, malgré tous les avertissements et toutes les menaces du régime, ont transformé la Fêtes du feu en une scène de confrontation avec le régime despotique des mollahs et une occasion d’exprimer leur haine envers le régime.
La Résistance iranienne appelle l’ONU et ses organes compétents, ainsi qu’aux organisations internationales de défense des droits de l’Homme à prendre des mesures urgentes pour faire libérer des personnes arrêtées et demande également aux Iraniens d’aider les familles des personnes arrêtées.

La Fête du feu a été largement célébrée dans la majorité des villes iraniennes, alors que les organes répressifs et l’appareil de propagande du régime ont utilisé tous les moyens pour empêcher la célébration de cette fête nationale.

Les prisonniers politiques détenus dans la prison de Gohardacht ont également célébré cette fête, en dépit de toutes les restrictions. Ils ont chanté des hymnes patriotiques et ont scandé : « A bas la dictature », « A bas le régime des mollahs ».

Dans de nombreuses villes, notamment Téhéran, Machhad, Chahr-e-Kord et Baneh, les jeunes ont attaqué les mercenaires Bassidjis avec des grenades artisanales. Dans certaines villes comme Téhéran, Chiraz, Ispahan, Machhad, Yassoudj et Chahr-e-Kord, les jeunes courageux ont affronté les forces de répression qui essayaient d’empêcher la participation des gens à ces festivités. Ils ont brûlé des portraits Khamenei et Khomeini à Téhéran, Arak, Rafsandjan, Langarood et Racht.

Dans les différentes rues et places de Téhéran, il y a eu une foule immense. Les médias du régime ont déclaré : « En raison de la Fête du Feu, de nombreuses rues à Téhéran a été bloquées ». Les jeunes de Téhéran ont exprimé leur révolte contre ce régime anti-iranien des mollahs et ont scandé : « Le dictateur doit savoir qu’il sera bientôt renversé ». Ils ont lancé des pétards vers les véhicules des forces de répression.

Les jeunes ont barré la route aux agents du régime qui patrouillaient dans le sud de Téhéran. Dans le quartier Afsarieh à Téhéran, un agent du régime qui avait l’intention de persécuter les jeunes a été sévèrement punie et il a dû être hospitalisé.

À Machhad, les jeunes ont lancé des Cocktails Molotov sur une caserne des Bassidjis, située au boulevard Vakil-Abad. Les médias du régime ont également signalé que des pétards ont été lancés vers les véhicules des forces de sécurité sur le boulevard Hashemieh.

À Tabriz, un véhicule transportant les forces suppressives du régime a été visé par des grenades artisanales lancées par les jeunes.

À Chahr-e-Kord, les jeunes ont fait des feux de camps partout dans la ville et ont affronté les forces de sécurité en lançant des Cocktails Molotov.

A Rasht, les gens ont scandé : « Mort au dictateur », « Cette année est l’année du feu ». Ils ont brûlé des portraits de Khomeini et ont contraint les mercenaires du régime à quitter la scène.

A Baneh, la foule participant à la Fête du feu a été tellement dense que les forces de répression ont eu peur des jeunes et ils n’ont pas osé de descendre de leurs véhicules.

Dans les villes de Kachan, Yassoudj, Kermanchah, Ardebil, Oroumieh, Mahchahr et Assalouyeh, malgré la présence massive des forces de sécurité, on a entendu partout les bruits d’explosion des pétards et les cris de joie des jeunes. Dans la rue Nabovat d’Ahwaz, on a entendu des bruits de feux d’artifice et des grenades sonores dans les environs de centres militaires.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 15 mars 2017

 Lire aussi: 

Lors de la traditionnelle « fête du feu », les Iraniens ont brulé des portraits de Khamenei et ont affronté les forces répressives du régime - Vidéo

Maryam Radjavi à l’Assemblée nationale française - Bouleversements au Moyen‐Orient : quelle approch

  

 

Le régime iranien entraine des terroristes étrangers, à grande échelle, par des Pasdaran (IRGC)

 

Vœux pour 2017 de Maryam Radjavi Avec les élues et les amis

 

APPELLE À TRADUIRE EN JUSTICE LES DIRIGEANTS DU RÉGIME IRANIEN POUR LE MASSACRE DE 1988

 

Le document audio de l'Ayatollah Montazeri fait trembler le régime

 

 

Massacre des prisonniers politiques en Iran : bouleversante révélation

 

France Culture : Voix du Conseil National de la Résistance Iranienne

 

Un documentaire d’Olivier Steiner et Assia Khalid

 

Maryam Radjavi au rassemblement pour un Iran libre - Bourget

 

Le grand rassemblement du Bourget 2016 pour Iran Libre

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité avec les peuples du Moyen Orient

Maryam Radjavi rencontre une délégation de la résistance syrienne de haut niveau- 12 juin 2016

UNE EXPOSITION SUR ALEP L’HÉROÏQUE REND HOMMAGE À LA RÉSISTANCE DU PEUPLE SYRIEN- 14 JUIN, 2016

 

Iran - Fiche d’information : dossiers sur Rohani

PUBLIC HANGING IN IRAN - KARAJ

Iran - UN PRISONNIER EST TABASSEE EN AVANT SON EXECUTION EN PUBLIC

LES PARENTS DE HUIT PRISONNIERS EXECUTES EXPRIMENT LEURS COLERES

DE JEUNES IRANIENS SOUMIS À DES PUNITIONS DEGRADANTES EN PUBLIQUE

Donate
donation

Veuillez nous aider dans notre campagne pour
la liberté, la démocratie et les droits humains

lire la suite...

Amount :

Le CNRI sur Twitter