Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

Iran : Exécution de deux prisonniers malades à Tabriz dont l'un souffrait de maladie mentale

Exécution de deux prisonniers malades à Tabriz et détérioration accrue des conditions de détention au sein de la prison

Le 12 avril, le régime cruel des mollahs a pendu un prisonnier du nom de Rahman Hosseinpour, âgé de 27 ans à la prison de Tabriz, alors qu’il souffrait de maladie mentale. Il prenait quotidiennement 30 pilules de tranquillisant et était emprisonné dans le pavillon de psychothérapie.

Le 4 avril, un autre prisonnier malade détenu dans la prison de Tabriz a été exécuté après quatre ans de détention. Le 11 avril, dans la même prison, deux frères malades ont été attaqués après avoir hospitalisé à la clinique pénitentiaire et ont ensuite été transférés en isolement cellulaire.

L'exécution de prisonniers malades ou leur mauvais traitement est contraire à plusieurs accords internationaux auxquels l'Iran est membre signataire.

Ces crimes constituent une partie de la détérioration de la situation de la prison de Tabriz et une pression croissante sur les détenus. 7 000 prisonniers empilés dans la prison, en raison du manque d'installations médicales les plus élémentaires, ne reçoivent pas de visites médicales même une fois par an.

Cela fait plus de deux mois que, sous prétexte de réparer la cuisine, les prisonniers ne reçoivent que du riz et de la soupe. Étant donné que de nombreux prisonniers ne peuvent pas s’offrir de la nourriture, ils souffrent de malnutrition. Il n’y a pas assez de couvertures ou de lits au regard du nombre de prisonniers qui sont là et la moitié d’entre eux doit se coucher à même le sol, sans installations minimales. Toute objection de la part des prisonniers est sanctionnée par la répression et la bastonnade.

Les détenus de la prison de Gohardacht souffrent également d'une mauvaise qualité alimentaire, d'un manque de moyens médicaux et d'un manque de système de chauffage. Les prisonniers doivent payer eux-mêmes pour toutes les installations, du coût du traitement jusqu’à la nourriture. Les détenus du pavillon 10 de cette prison n'ont pas eu accès à l'eau chaude pendant plus d'un an en raison de la panne du système de chauffage.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne
Le 16 avril 2017

Le sénateur McCain rend visite aux membres de l'OMPI d'Achraf à Tirana

Le Norouz avec la Résistance iranienne en Albanie

Le régime iranien entraine des terroristes étrangers, à grande échelle, par des Pasdaran (IRGC)

 

Maryam Radjavi à l’Assemblée nationale française - Bouleversements au Moyen‐Orient : quelle approche

  

 

APPELLE À TRADUIRE EN JUSTICE LES DIRIGEANTS DU RÉGIME IRANIEN POUR LE MASSACRE DE 1988

 

Le document audio de l'Ayatollah Montazeri fait trembler le régime

 

 

Massacre des prisonniers politiques en Iran : bouleversante révélation

 

France Culture : Voix du Conseil National de la Résistance Iranienne

 

Un documentaire d’Olivier Steiner et Assia Khalid

 

Maryam Radjavi au rassemblement pour un Iran libre - Bourget

 

Le grand rassemblement du Bourget 2016 pour Iran Libre

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité avec les peuples du Moyen Orient

Maryam Radjavi rencontre une délégation de la résistance syrienne de haut niveau- 12 juin 2016

UNE EXPOSITION SUR ALEP L’HÉROÏQUE REND HOMMAGE À LA RÉSISTANCE DU PEUPLE SYRIEN- 14 JUIN, 2016

 

Iran - Fiche d’information : dossiers sur Rohani

PUBLIC HANGING IN IRAN - KARAJ

Iran - UN PRISONNIER EST TABASSEE EN AVANT SON EXECUTION EN PUBLIC

LES PARENTS DE HUIT PRISONNIERS EXECUTES EXPRIMENT LEURS COLERES

DE JEUNES IRANIENS SOUMIS À DES PUNITIONS DEGRADANTES EN PUBLIQUE

Donate
donation

Veuillez nous aider dans notre campagne pour
la liberté, la démocratie et les droits humains

lire la suite...

Amount :

Le CNRI sur Twitter