Mar09022014

dernière mise à jourLun, 01 Sep 2014 8pm

Font Size

Cpanel
Back Accueil Communiqués CNRI Nucléaire Mise en garde de Mme Radjavi sur la vulnérabilité des installations nucléaires du régime et les dangers catastrophiques qu’elles représentent

Mise en garde de Mme Radjavi sur la vulnérabilité des installations nucléaires du régime et les dangers catastrophiques qu’elles représentent

CNRI - Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, lance une mise en garde contre la vulnérabilité des installations nucléaires du régime iranien face à des catastrophes naturelles comme les séismes, et les terribles dangers que cela représente. Ces installations sont bien plus vulnérables que celles du Japon, assure-t-elle, et peuvent engendrer une tragédie humaine sans précédent en Iran et dans la région.

Selon des évaluations techniques précises, les projets nucléaires du régime, cachés et menés avec une technologie obsolète pour produire des armes, n’ont absolument pas pris en compte les facteurs et les considérations géologiques, sismiques, écologiques ni les normes atomiques indispensables.

Tout comme la Résistance iranienne l’a annoncé à maintes reprises, poursuit Mme Radjavi, les projets atomiques du régime iranien sont entièrement dirigés contre les intérêts nationaux de l’Iran et vont dans le sens du développement de l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme dans la région et il faut y mettre fin.

Rappelant que la Résistance veut un Iran non nucléaire, elle estime que la catastrophe au Japon montre que le régime iranien est non seulement une menace pour la paix, la sécurité et la démocratie dans la région et le monde, mais constitue aussi une grande menace pour l’environnement, ce qui rend doublement nécessaire une politique de fermeté vis-à-vis de ce régime.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 18 mars 2011