Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

Maryam Radjavi : par ses agissements, Kobler salit l’histoire de l’ONU en trahissant les droits humains et la responsabilité de protéger (R2P)

En tant que gardien international de la R2P, le Secrétaire général de l’ONU doit mettre fin au commerce du sang et de la souffrance des réfugiés emprisonnés à Liberty

Le 16 juillet, en vue de neutraliser la requête déposée par l’avocat des habitants de Liberty et d’Achraf pour ses agissements criminels, Martin Kobler terminant sa mission en Irak, s’est livré à la session du Conseil de Sécurité de l’ONU à la diabolisation des victimes en faveur du gouvernement irakien et du fascisme religieux au pouvoir en Iran. En répétant ses mensonges qui feraient rire un poulet rôti et dénoncés à maintes reprises dans des lettres individuelles ou collectives de plus de 3000 personnes, Kobler jette le blâme sur les victimes et la direction du camp qu’il accuse de violer les droits des habitants et même de leur empêcher l’accès aux soins médicaux.

De plus, les remerciements excessifs et écœurants de Martin Kobler au gouvernement Maliki et la manière dont il le disculpe d’avoir participé et collaboré dans les attaques à la roquette, dont les vidéos ont été révélées par la Résistance iranienne, sont une invitation manifeste à un prochain bain de sang. D’autant plus qu’il a gardé le silence sur la liste des besoins et équipements urgents de sécurité à Liberty, à la fourniture desquels le gouvernement irakien s’oppose depuis cinq mois, même aux frais des habitants.

Lire la suite...

Felicitations de Maryam Radjavi pour la flamme rallumée du printemps de la liberté en Egypte

Le fascisme religieux au pouvoir en Iran et ses affidés en Irak en sont les premiers perdants

CNRI - Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a adressé ses félicitations au peuple égyptien, en particulier aux femmes, aux jeunes et aux officiers patriotes, pour avoir rallumé le printemps de la liberté et de la démocratie arabes en Egypte et pour la victoire de la volonté du peuple face aux intégristes, l’ordre religieux et la mise en place d’une dictature semblable à l’Iran dans ce pays.

Lire la suite...

Maryam Radjavi demande aux USA et à l’ONU de ramener les habitants de Liberty à Achraf

3e attaque à la roquette sur Liberty – N°7

Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a qualifié l’attaque à la roquette d’aujourd’hui sur Liberty, qui a fait 2 morts et 70blessés, de sursaut d’impuissance de Khamenei face à la crise du renversement et le boycott de sa farce électorale. Quel que soit le résultat, a-t-elle ajouté, cette mascarade électorale fait entrer les mollahs dans une nouvelle phase de fragilité et d’instabilité. C’est pourquoi, avec l’attaque meurtrière d’aujourd’hui, Khamenei a l’intention de dissimuler les crises de son régime et d’empêcher un soulèvement populaire en instaurant la terreur.

Mme Radjavi a souligné que l’attaque traduit l’attitude irresponsable de l’Onu et du gouvernement américain qui sont restés passifs et silencieux pendant quatre mois face à l’urgence du danger qui menaçait la sécurité des habitants de Liberté. Depuis quatre mois, l’émissaire onusien en Irak n’a pris aucune mesure pour ouvrir les portes de Liberty et transférer les habitants à Achraf, et n’a pas fait le moindre effort pour fournir un minimum d’équipement de protection à Liberty.

Lire la suite...

Déclaration de Maryam Radjavi à la veille de la mascarade électorale du régime iranien

Déclaration de Maryam Radjavi à la veille de la mascarade électorale du régime iranien - 13 juin 2013

« L’impérieuse nécessité » de François Hollande « d’empêcher l’Iran d’accéder à l’arme nucléaire »

La mise en garde du Président François Hollande sur « l’impérieuse nécessité » d’empêcher le régime iranien de se doter de l’arme nucléaire doit devenir une politique ferme du Conseil de sécurité de l’ONU

CNRI - Maryam Radjavi, Présidente-élue de la Résistance iranienne, s’est félicitée de la déclaration du Président français sur « l’impérieuse nécessité d’empêcher l’Iran d’accéder à l’arme nucléaire ». Elle a souligné que la communauté internationale devait prendre ces propos au sérieux, notamment le Conseil de Sécurité de l’ONU et en faire dans la pratique une politique de fermeté contre le régime iranien et son projet nucléaire. Il faut, a-t-elle ajouté, mettre fin à toute complaisance avec la dictature religieuse. 

Lire la suite...

Maryam Radjavi : candidature de Rafsandjani malgré les menaces de Khamenei

La lutte pour le pouvoir au sommet reflète toute la crise du renversement
 
L’entrée de Rafsandjani dans la course électorale malgré les vastes efforts de Khamenei pour empêcher sa candidature, a donné une dimension sans précédent à la crise interne qui secoue le régime et à ses failles. Ces derniers jours, Khamenei, par divers moyens, y compris via le ministre du Renseignement et Hossein Chariatmadari, le patron du quotidien Kayhan, a qualifié Rafsandjani de mohareb (en guerre contre Dieu) et de « corrompu sur Terre » qui mérite d’être traduit en justice et châtié.

Le dépôt de la candidature de Rahim Macha’i, le favori d’Ahmadinejad,  taxé par Khamenei et sa faction de source d’inspiration du courant déviationniste, a augmenté la division au sein de la dictature religieuse et approfondi sa crise.

Par ailleurs, la fragmentation à répétition de la faction de Khamenei indique la profondeur de la crise du régime du guide suprême. Les clans au sein de cette faction qui s’étaient mis d’accord pour présenter chacun un candidat, n’ont pas réussi à surmonter leurs luttes intestines. De fait chaque bande a en présenté plusieurs ; par exemple, Ghalibaf, le maire de Téhéran, Velayati, ancien ministre des Affaires étrangères, et Haddad Adel, dont la fille a épousé le fils de Khamenei, se sont présentés séparément. De plus, dans la faction de Khamenei, d’autres ont déposé leur candidature comme Manouchehr Mottaki, Abutorabi, Sadeq Lankarani et Saïd Jalili, le négociateur du nucléaire. 

Lire la suite...

Le grand rassemblement de la Résistance iranienne Villepinte-2015

                

Maryam Radjavi dans un colloque au Sénat - Paris- 5 mai 2015

Audition de Maryam Radjavi au Congrès

LE BILAN DES DROITS HUMAINS EN IRAN: 120 000 EXECUTIONS POLITIQUES

DERNIÈRES NOUVELLES

Un étudiant iranien condamné à 15 ans de prison pour avoir insulté Khamenei

août 27, 2015
Photos : iraniens au Danemark ; rassemblements en Hollande pour les droits de l’homme en Iran

Photos: rassemblements en Hollande pour les droits de l’homme en Iran

août 27, 2015

C’est une erreur de laisser le régime iranien « s’auto-inspecter » - un dissident

août 27, 2015
45 % des prisonniers en Iran n’ont pas été reconnus coupables – un officiel

45 % des prisonniers en Iran n’ont pas été reconnus coupables – un officiel

août 26, 2015

Livre:

 

 

 

 

pages spéciales

 

Maryam Radjavi

 

 

 

Le CNRI sur Twitter