Mar07292014

dernière mise à jourMar, 29 Juil 2014 8pm

Font Size

Cpanel
Back Accueil Communiqués CNRI

Les pasdaran participent à la tuerie du peuple irakien sur ordres de Khamenei

Le communiqué suivant a été publié le 18 juin 2014 par le secrétariat du CNRI - Le régime du guide suprême en Iran a donné l’ordre aux pasdaran et à la force terroriste Qods d’utiliser leurs moyens de commandement dans la répression du peuple irakien pour protéger son premier ministre vassal en Irak.

Lire la suite...

Iran : 4 prisonniers politiques sunnites condamnés à mort et grévistes de la faim en état grave

CNRI - La santé de quatre prisonniers politiques kurdes de confession sunnite, Hamed Ahmadi, Kamal Molaï et les frères Jamchid et Jahanguir Dehghani se dégrade. Incarcérés à la maison d’arrêt de Ghezel Hessar à Karadj (banlieue de Téhéran), ils sont en grève de la faim.

Lire la suite...

Appel de Maryam Radjavi à sauver quatre prisonniers politiques sunnites de l’exécution

Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a appelé une fois de plus la communauté internationale à sauver de l’exécution quatre prisonniers politiques sunnites, Hamed Ahmadi, Kamal Molaï et les deux frères Jamchid et Jahanguir Dehghani, et à faire cesser leur torture psychologique.

Lire la suite...

Iran: Dix prisonniers exécutés le jour du premier anniversaire de la présidence d’Hassan Rohani

Près de 800 exécutions enregistrées dans la première année de présidence de Rohani prouve le mirage de la « modération » du régime des mollahs

CNRI - Le 17 juin, le régime des mollahs a procédé à l’exécution collective de six prisonniers à la prison d’Oroumieh. Il s’agissait de Faramarz Pachaï, Abdolvahab Dalir, Parviz Kikhouï, Abdolkarim Hercoli, Naghd-Ali Radjaï et Rachid Moradi originaire d’Oroumieh, Salmas et Naghadeh dans le nord-ouest de l’Iran. Trois des prisonniers pendus avaient été condamnés à la perpétuité.

Trois jours plutôt, le 14 juin, pour le premier anniversaire de la farce électorale ayant mené Rohani à la présidence, six autres condamnés, Hamed Aghaï, Saïd Varmaziari, Ebrahim Dalaï-Milan et Arach Ahmadouch, ont aussi été pendus dans cette même prison.

Originaire d’Oroumieh, la famille de Faramarz Pachaï , qui le 17 juin a été exécuté pour « trafic de drogue », est une opposante au régime des mollahs. La pendaison des prisonniers politiques sous le couvert de trafic de drogue est une méthode connue du fascisme religieux.
 
La montée des exécutions arbitraires et collectives au cours des douze derniers mois, démontre le mirage de la « modération » au sein du régime des mollahs. Près de 800 exécutions enregistrées pendant la première année de présidence de Rohani et sa défense ouverte de ces crimes ignobles, montrent qu’il n’a d’autre mission que de préserver cette dictature barbare. Un régime qui s’effondrerait rapidement sans exécutions, sans répression et sans massacre.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 juin 2014


Exécution secrète de deux prisonniers politiques de la minorité arabe d’Iran

CNRI -Le régime inhumain en Iran a exécuté deux prisonniers politiques sunnites Ali Che Bechat et Seyed Khaled Moussavi, deux membres de la minorité arabe d’Ahwaz.

Lire la suite...