Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

L’ONU : la présence de Ghassem Soleimani en Irak viole une mesure d’interdiction de voyage mise en place contre lui

CNRI - Les observateurs chargés de superviser les sanctions décidées par le Conseil de sécurité de l’ONU ont déclaré que des photographies prises à l’intérieur de l’Irak semblent confirmer les informations sur la présence du commandant de la Force Qods dans ce pays et cela constitue une violation d’une mesure d’interdiction de voyage mise en place par l’ONU.

Lire la suite...

Maryam Radjavi au Parlement européen : Collaborer avec Téhéran contre Daech n'est pas la solution

iran radjavi- Pour empêcher le régime iranien d'obtenir l’arme nucléaire, l'Occident doit faire preuve de fermeté.

- Collaborer avec Téhéran pour soi-disant lutter contre Daech n'est pas la solution, mais la recette pour un nouveau désastre.

Lire la suite...

Iran : Appel de la Résistance iranienne à sauver la vie de 31 prisonniers sur le point d’être exécutés

iranRésistant à son transfert avant son exécution, un détenu a crié « Mort à Khamenei ! Mort à Laridjani!»

La Résistance iranienne appelle à sauver la vie de 31 condamnés à mort à la prison de Ghezel Hessar qui ont été transférés vers un lieu inconnu. Elle salue aussi les plus de 500 détenus de la section 2 de cette prison qui mènent une grève de la faim.

Lire la suite...

Irak/Iran : Torture blanche depuis 40 jours des habitants de Liberty par des haut-parleurs puissants


camp libertyhurlant des chants religieux du régime iranien en persan et en arabe

Appel aux USA et à l’ONU pour faire cesser cette torture psychologique

Les agents de sécurité irakiens continuent leur répression et le blocus des habitants du camp Liberty. Depuis le mois de Moharam (26 octobre 2014), ils diffusent des chants religieux du régime des mollahs avec des haut-parleurs extrêmement puissants, en persan et en arabe à divers moments, jours et nuits, se livrant à de la torture blanche des habitants.

Lire la suite...

Iran – Solidarité avec les prisonniers politiques kurdes en grève de la faim

prisonneirs politiquesCNRI – Dans plusieurs villes à travers l’Iran, les prisonniers politiques ont exprimé leur solidarité avec des prisonniers politiques kurdes en grève de la faim et détenus dans la prison d’Oroumieh (chef-lieu de la province d’Azerbaïdjan occidentale, située au nord-ouest de l’Iran).

Lire la suite...

Iran – En 35 ans, le nombre des prisonniers en Iran a été multiplié par 21

CNRI – Selon les dernières statistiques publiées par des institutions officielles du régime iranien,  le nombre de personnes emprisonnées en Iran s’élève à 210.000 personnes.

Lire la suite...

Iran – Procès intenté par le régime des mollahs contre deux poètes et un réalisateur

mousavi ekhtessariCNRI – Le régime des mollahs a intenté un procès contre deux poètes et un réalisateur de filmes documentaires, accusés de « propagande contre le régime et coopération avec un chanteur apostat vivant à l’étranger ».

Lire la suite...

Iran - Le représentant de Khamenei : il est interdit de commercer avec des bahaïs, ils n’ont pas leur place en ville

RAMEZANIParallèlement à la montée des exécutions, des agressions à l’acide et au couteau visant les femmes, le régime inhumain des mollahs veut renforcer la répression de la minorité religieuse bahaïs.

Lire la suite...

L’ambassade du régime iranien en Albanie ouvre une branche du renseignement contre l’OMPI

AlbaniaCNRI - Les dirigeants et les éléments du régime iranien ont menacé plusieurs pays de ne pas recevoir de membres de l’OMPI et d’habitants du camp Liberty en déclarant ne pas vouloir entendre parler de leur réinstallation mais de leur capitulation ou de leur élimination, affirmant que « les membres de l’OMPI, doivent être effacés de la surface de la Terre ».

Lire la suite...

Appel à sauver la vie du prisonnier politique Soheil Arabi en Iran

Iran La Résistance iranienne appelle le Haut commissariat aux droits de l’homme de l’ONU, le conseil des droits de l’homme, les rapporteurs de l’ONU et les organes concernés, ainsi que les organisations des droits humains dans le monde à prendre des mesures pour faire annuler la peine de mort du prisonnier politique Soheil Arabi. La Résistance iranienne appelle également à l’adoption de décisions contraignantes contre la montée des exécutions arbitraires perpétrées par le fascisme religieux en Iran. Le photographe Soheil Arabi, âgé de 30 ans, est marié et père d’un garçon de 5 ans. Il a été arrêté par les pasdaran en novembre 2013 pour avoir posté une critique satirique contre les autorités du régime sur sa page Facebook et a été placé sous d’énormes pressions et sous la torture dans le quartier 2A de la prison d’Evine contrôlé par les gardiens de la révolution pour lui soutirer de force des « confessions ». La cour suprême a confirmé la peine de Soheil Arabi le 23 novembre sous prétexte qu’il insultait le Prophète et les saints. Ce verdict a été rendu à la hâte juste un mois après la décision du tribunal préliminaire. Dans des dossiers séparés, il avait été accusé de “propagande contre le système et d’insulte au guide” et condamné à 3 ans de réclusion, 30 coups de fouet et une amende de 5 millions de rials. L’allégation “d’insulte au Prophète de l’islam” est un simple prétexte brandi par un régime qui est lui-même le pire ennemi de l’islam et des musulmans et dont les dirigeants justifient leur effroyables crimes au nom de l’islam et du Coran. Le principal problème des dirigeants de cette dictature qui les pousse à prononcer des verdicts de ce genre, c’est la montée de la colère et de l’exaspération du peuple iranien qui surgit tous les jours sous différentes manières. Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne Le 27 novembre 2014

Le régime iranien trame une nouvelle machination contre les habitants du camp Liberty

Iran campliberty irakLe Vevak et la force Qods envoient des agents sous couvert de parents proches des habitants Selon des informations reçues d’Iran, le ministère du Renseignement (Vevak) et la force terroriste Qods ont l’intention une fois de plus d’envoyer en Irak des agents sous couvert de proches parents de membres de l’Ompi pour lancer une campagne ignoble contre les habitants de Liberty. Le régime des mollahs a dans ce but chargé l’association Nejat, qui est une branche du Vevak, de rassembler des agents dans diverses régions d’Iran pour les envoyer en Irak. D’autres éléments bien connus comme Massoud Khodabandeh avaient aussi été envoyés en octobre dans ce pays pour rencontrer des hommes de main irakiens et l’ambassadeur des mollahs Danaïfar, afin de préparer cette campagne. Selon des nouvelles parues dans divers sites du Vevak le 22 novembre, dans une rencontre avec Abrahim Khodabandeh à l’ambassade à Bagdad le 16 octobre, Danaïfar a “promis de continuer à s’efforcer d’établir des contacts entre les membres captifs de la secte de Radjavi et leurs familles et d’utiliser la pleine capacité de l’ambassade de la République islamique d’Iran dans ce but”. De plus, le régime des mollahs a l’intention de tromper directement et indirectement l’ONU et le CICR dans ce projet. D’après le plan du Vevak, l’association Nejat enverra d’abord ses recrues payées au ministère des Affaires étrangères sous couvert de parents d’habitants du camp Liberty. Ensuite, le ministère les enverra au bureau du CICR à Téhéran pour les faire enregistrer comme tels. Puis ils seront envoyés en Irak. Ainsi, le régime des mollahs va lancer un nouveau round de torture psychologique des habitants. De février 2010 à décembre 2011, il avait envoyé un groupe des recrues en Irak sous l’apparence de familles d’Achrafiens qu’il avait installé à côté du camp d’Achraf. Le régime avait ainsi fait subir de la torture blanche aux habitants avec 320 haut-parleurs hurlant nuit et jour. Cet acte inhumain était soutenu par les agents du Vevak à son ambassade à Bagdad. Rappelant les engagements répétés et écrits des USA et de l’ONU sur la sécurité du camp Liberty, la Résistance iranienne met en garde contre les objectifs funestes du Vevak, de la Force Qods et de l’ambassade des mollahs. Elle appelle à stopper ces mesures, commises sous n’importe quelle prétexte, du régime iranien, de ses éléments et recrue contre les habitants de Liberty. Etant donner le plan des mollahs de tromper les instances internationales pour torturer psychologiquement les habitants de Liberty sous prétextes qu’il s’agit de membres de leurs familles, comme cela a été déclaré à maintes reprises à l’époque de Kobler, le CNRI, les habitants et leurs représentants ne vont ni rencontrer, ni coopérer, ni contacter aucune des parties impliquées dans le dossier du régime iranien contre l’OMPI et les habitants de Liberty. Impliquer le régime iranien dans le dossier des habitants du camp Liberty, membres de l’organisation de l’OMPI, pour mettre en danger la sécurité et le bien-être des habitants et de leurs familles, est un acte criminel qui n’est en rien matière à discussion. Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne Le 27 novembre 2014

Les agents irakiens continuent d’empêcher le transport des malades de Liberty vers les hôpitaux

camp libertyLe blocus médical inhumain dont sont victimes les habitants du camp Liberty en Irak continue. Les forces irakiennes utilisent divers prétextes pour empêcher les patients d’aller à l’hôpital. Le 19 novembre, des agents irakiens ont bloqué le transport de deux malades, mais cette fois ils l’ont fait sans la moindre excuse, car les deux devaient se rendre dans un seul hôpital. Ensuite ils ont rejeté deux interprètes. Les patients qui ne pouvaient régler leurs problèmes sans traducteurs ont dû annuler certains de leurs rendez-vous. Le 22 novembre, à nouveau les agents irakiens ont empêché des malades de partir vers deux hôpitaux, les obligeant à annuler leurs rendez-vous. Ils devront désormais attendre longtemps pour en avoir de nouveaux. Le 23 novembre, des agents irakiens ont bloqué le transport de trois malades, dont deux cardiaques et un autre qui devait se faire opérer. Ce jour-là, ils ont empêché un interprète d’accompagner un malade gravement atteint qui devait se faire opérer de la vésicule biliaire. Il devait être hospitalisé pendant plusieurs jours. De cette manière le malade n’a pu s’y rendre alors qu’il attendait cette opération depuis longtemps. Cela fait huit mois qu’il souffre de calcul biliaire, qu’il souffre un véritable calvaire et qu’il risque une rupture de la vésicule, ce qui le mettrait gravement en danger. Ce problème a été porté par le malade et d’autres patients à l’attention d’une équipe de la MANUI qui se trouvait sur place. Malheureusement, la MANUI n’a rien fait pour résoudre ce problème et a simplement justifié la démarche criminelle des agents irakiens sans prendre le moins du monde en compte le vrai problème des malades qui ne peuvent se rendre à leurs rendez-vous sans interprètes. Supplicier à mort les malades au camp Liberty est une politique inhumaine bien connue des forces irakiennes aux ordres de Fallah Fayadh qui a jusqu’à présent couté la vie à 22 habitants d’Achraf et de Liberty. Vu les engagements du gouvernement américain et de l’Onu pour assurer la sécurité et le bien-être des habitants de Liberty, la résistance iranienne les appelle à une intervention immédiate pour mettre fin au blocus médical du camp et assurer aux habitants un accès libre aux soins médicaux. Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne Le 25 novembre 2014

Paris – Les Maires de France contre l’extrémisme religieux et solidaire avec la Résistance iranienne

CNRI - Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a participé le 25 novembre à Paris à la mairie du 2e arrondissement, à une conférence intitulée « Les élus français contre l’extrémisme religieux et solidaires avec la Résistance iranienne ».

Lire la suite...

Maryam Radjavi : la prolongation des négociations laissent la voie ouverte à la bombe du régime iranien

Maryam Radjavi : la prolongation des négociations laissent la voie ouverte à la bombe du régime iranien Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a affirmé que l’échec des USA et des cinq autres puissances dans les négociations nucléaires avec le régime iranien vient du manque de fermeté et de concessions injustifiées aux mollahs. Mépriser les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, a-t-elle dit, et prolonger les négociations sans fin avec le fascisme religieux, lui laisseront la voie ouverte à la bombe atomique que les mollahs considèrent comme la « garantie de survie » de leur régime.

Lire la suite...

Iran : Grève de la faim de prisonniers politiques kurdes à Oroumieh

orumiyeh prisonLe 22 novembre, la grève de la faim de 30 prisonniers politiques kurdes à Oroumieh est entrée dans son troisième jour. Ils ont entamé ce mouvement à la section 12 de la prison pour protester contre l’arrivée de détenus de droit commun dans le quartier des politiques.

Lire la suite...

Journée internationale de la femme 2015

 

                   la force des femmes est l’adversaire de l’intégrisme islamiste

                                      discours de Maryam Radjavi
                                 Journée internationale de la femme
                                          Berlin, 7 Mars 2015

DERNIÈRES NOUVELLES

Interview avec Mohammad Mohaddessine sur la crise yéménite

avril 18, 2015

Iran - réaction du premier ministre irakien face aux agissements de Ghassem Soleimani

avril 18, 2015

Irak : Décès du 25e malade du camp Liberty sous le coup du blocus inhumain

avril 17, 2015

42 exécutions en trois jours en Iran

avril 17, 2015

------- MASSACRE À ACHRAF -------

 

 

 

Livre:

 

 

 

Le CNRI sur Twitter