Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

Dans une conférence internationale à Paris, en présence de milliers d'Iraniens, à l’initiative du Comité Français pour un Iran démocratique (CFID), des intervenants d’Europe et des États-Unis, notamment Rudy Giuliani, ancien maire de New York et candidat à la présidence des États-Unis en 2008, Michael Mukasey, procureur général américain (2007-2009), John Bolton, ancien ambassadeur américain aux Nations Unies, Tom Ridge premier secrétaire d’Etat américain chargé de la sécurité, Patrick Kennedy, membre du Congrès des États-Unis (1991-2011), Günter Verheugen, commissaire européen (1999-2009) et ancien ministre d'Etat dans le département des Affaires étrangères d'Allemagne, Gerhart Baum, ancien ministre fédéral allemand de l'Intérieur, Glenn Carle, ancien adjoint du renseignement national pour les menaces transnationales américain; Col. Wesley Martin, ancien commandant de la base des opérations avancées des américains à Achraf; Lt. Col Leo McCloskey, Commandant de la base des opérations avancées des américains à Achraf  jusqu'en 2008;; le député Jacques Desallangre;  Mike Hancock, Membre du Parlement britannique; David Amess, Membre du Parlement britannique; Lucio Malan, Membre du Sénat italien; Geoffrey Robertson, Premier Président de la Cour spéciale des Nations Unies sur les crimes de guerre pour la Sierra Leon et membre du Conseil des Nations Unies pour la justice, ont insisté sur la nécessité d'une politique de fermeté vis-à-vis du régime iranien et concernant la protection des droits des résidents des camps d’Achraf et de Liberty et la suppression de l'étiquette du terrorisme de l’OMPI

 

Philippe Douste-Blazy, adjoint du secrétaire général de l’ONU et ancien ministre français des Affaires étrangères s’est adressé au rassemblement par un message vidéo.

Dans ce rassemblement, Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a exprimé sa compassion et ses condoléances aux familles des victimes des attaques terroristes en France ainsi qu’à la communauté juive de France. 

Elle a souligné que : " Cette tragédie est la conséquence de l'intégrisme qui sévit sous le couvert de l'islam. L'intégrisme dont le cœur bat à Téhéran et à Qom. Cela fait 25 ans que nous avertissons le monde sur le danger de l'intégrisme. Ce régime masque l'intégrisme et le terrorisme avec l'islam. Alors que ces crimes n'ont rien à voir avec l'islam. C'est pourquoi, le seul moyen de l’affronter est une alternative qui prône l'islam tolérant et démocratique. L’OMPI représente cette alternative démocratique qui est l'antithèse de l'intégrisme. L'islam de miséricorde de liberté de l'égalité de fraternité et de coexistence pacifique avec toutes les religions et toute l’humanité. "

Durant ce rassemblement qui coïncidait avec le Nouvel An iranien, Maryam Radjavi a déclaré qu’avec la solidarité internationale, il est possible de faire de la nouvelle année, l'année de la défaite du fascisme religieux en Iran. Elle a ajouté que la seule solution pour empêcher une bombe nucléaire iranienne ou un conflit sans précédent suite aux crises provoquées par les mollahs, est le changement de régime par le peuple iranien et sa résistance.

Mme Radjavi a déclaré: " Pour échapper à leur renversement, les mollahs se sont lancés dans la guerre contre le peuple iranien, la guerre contre les peuples de la région et la communauté internationale. Au cœur de cette politique, il y a les efforts pour attaquer Achraf et éliminer la résistance organisée qui possède la clé du changement en Iran."

"La politique des Etats-Unis et de l’Union européenne, s'inclinant devant les exigences du régime contre Achraf et le maintien injustifié de l’OMPI dans la liste noire, a agi dans le sens des intérêts du régime de Téhéran.", a-t-elle souligné.

Se référant au transfert de 1200 résidents d'Achraf au Camp Liberty, Mme Radjavi a déclaré: "Ce transfert s’est malheureusement transformé en un déplacement forcé avec des harcèlements et de fortes pressions. Contrairement aux multiples insistances du HCR, les résidents ne sont pas libres de leurs mouvements. Ils sont aussi privés des visites de leurs familles et de leurs avocats.  Pire encore, c’est la présence injustifiable des forces armées dans le périmètre privé du camp qui est une source d'insécurité pour les résidents." 

Elle a mis en garde que "la présence des forces armées à l’intérieur du camp crée un fort potentiel de catastrophe humanitaire. (…) Dans ces circonstances, l'ONU devrait revenir à ses devoirs authentiques pour défendre les opprimés et les victimes ou au moins rester neutre entre les résidents d'Achraf et le gouvernement irakien."

Mme Radjavi a décrit les étapes suivantes nécessaires pour poursuivre le transfert des résidents à  Liberty et prévenir une catastrophe humanitaire dans les deux camp d’Ashraf ou de Liberty:

• Il faut que la police et les forces armées se retirent complètement du camp Liberty et que les accords signés à cet égard soient respectés.

• Les résidents doivent bénéficier de leurs droits de transférer leurs biens meubles au nouvel endroit afin de pouvoir les vendre ou les transférer vers un autre lieu.

• Les obstacles posés par le gouvernement irakien pour la construction des infrastructures doivent être immédiatement levés afin de permettre aux résidents de subvenir à leurs besoins les plus nécessaires comme la construction d'un bâtiment pour le repos des malades ou construire des chemins de circulation pour les malades.

• Le rythme du processus de détermination du statut de réfugié des résidents par le HCR et leur transfert vers des pays tiers doit s’accélérer.

Dans son intervention, M. Giuliani a déclaré : « permettez-moi d'aller là-bas (au camp Liberty). Laissez-moi le voir de mes propres yeux. En d'autres mots, laissez-moi voir si le pays que j'aime, les États-Unis d'Amérique, a tenu les promesses qu'il a données aux résidents d'Achraf pour les protéger et les traiter avec décence, ou bien a-t-il failli à ses promesses. Si vous ne voulez pas m'envoyer, alors envoyer le juge Mukasey ou Tom Ridge ou Patrick Kennedy où nous tous ensemble. Et puis vous pouvez nous placer face au Congrès, sous serment, et je vous promets que je dirai la vérité à ce propos et nous réglerons ce problème. Nous verrons si nous nous sommes trompés, ou bien c'est le Département d'État qui a brisé ses promesses aux résidents d'Achraf ? Allons obtenir une réponse une fois pour toutes à tout ceci ! »
Il a ajouté : « La politique de complaisance est à présent l'ennemi des efforts pour arrêter l'Iran nucléarisé. C’est cette notion erronée qui a renforcé l'Iran dans sa détermination pour obtenir l'arme nucléaire. Il faut cesser la politique de complaisance. Il faut cesser les tentatives de négociations. Cessez d'écrire des lettres à l’ayatollah. C’est le temps de se dresser uni pour dire que nous voulons un changement de régime en Iran et que nous prendrons tous les mesures nécessaires pour empêcher l'Iran d'obtenir la bombe atomique. »

Patrick Kennedy a fermement critiqué les Nations unies et a déclaré : « Nous voulons des actions, par des paroles. » Exprimant sa solidarité avec les résidents du camp Liberty, il a ajouté : « Notre pensée va pour les résidents du camp Liberty qu'on traite comme des prisonniers et non pas comme des réfugiés. »

Tom Ridge a commencé son intervention en annonçant sa disponibilité pour se joindre au maire Giuliani pour aller au camp Liberty, il a ajouté : « nous allons continuer à soutenir l’OMPI et les résidents épris de liberté aux camps d’Achraf et de Liberty. Je veux me placer sur le bon côté de l'histoire et rien d'autre me préoccupe. »

M. Ridge a décrit les scènes des attaques contre Achraf et a fermement critiqué le gouvernement américain pour avoir foulé aux pieds la charte des Nations-Unies, la Déclaration universelle des droits de l'homme et les Conventions de Genève. Il a déclaré : « Comment mon pays peut ignorer ces attaques cruelles ? »

S’adressant aux Nations unies, il a souligné : « Vous n'avez pas fait votre travail, il est grand temps de vous y appliquer. »

Au gouvernement américain, il a insisté : « Si vous voulez envoyer un message à l'Iran et à Maliki pour leur faire comprendre que vous êtes sérieux, je vais vous donner une idée simple : rayez l'OMPI de la liste. »

Le juge Michael Mukasey a pour sa part déclaré : « Cette conférence devrait être diffusée pour le département d'État. Alors ils sauront que Mme Radjavi a ouvert la conférence en transmettant ses condoléances à la communauté juive de Toulouse. »

Il a ridiculisé les « sources anonymes » au département d'État, en déclarant : « Pourquoi anonymes ? De quoi avez-vous peur ? Ils ont peur, mais nous n'avons pas peur. Nous ne cachons pas nos noms. »
 
S'adressant à l'audience des iraniens présents à la conférence, il a lancé : « la justice triomphera dans mon pays et j'espère que ce ne sera pas bien avant que la justice triomphe dans votre pays. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 mars 2012

 

  • LES NOUVELLES

  • DROITS HUMAINS

  • Ashraf / Liberty

  • NUCLÉAIRE

  • FEMMES

Amnesty Internationa aletre l’opinion publique sur la menace d'exécution de 10 grévistes de la faim, dont un mineur Amnesty Internationa aletre l’opinion publique sur la menace d'exécution de 10 grévistes de la faim, dont un mineur Amnesty International a alerté l’opinion publique sur la menace des autorités iraniennes d'expédier l'exécution de 10 condamnés à mort, en représailles à leur grève de la faim. “Nous demandons aux autorités de commuer immédiatement les...
Le régime iranien est déjà en train de tricher et continue ses efforts pour construire une bombe nucléaire, avertit un expert américain Le régime iranien est déjà en train de tricher et continue ses efforts pour construire une bombe nucléaire, avertit un expert américain Le régime iranien doit permettre aux inspecteurs en désarmement de l’ONU de visiter ce pays et ce point doit faire partie de tout accord sur le programme nucléaire de ce régime, a écrit William Tobey dans un article publié par « Foreign Policy...
Iran – Une prisonnière politique transférée à la sinistre prison de Ghartchak Iran – Une prisonnière politique transférée à la sinistre prison de Ghartchak CNRI – Madame Hakimeh Shekari, une prisonnière politique qui était jusqu’à présent détenue dans la prison d’Evin (au nord de Téhéran), vient d’être transférée vers la prison de Ghartchak (au sud de Téhéran).
Gérard Deprez, président de l'intergroupe des "Amis d'un Iran Libre" au Parlement européen Gérard Deprez, président de l'intergroupe des CNRI - Gérard Deprez présidait le 10 décembre une conférence au Parlement européen à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'Homme. La réunion s'est tenue en présence de membres éminents du Parlement européen de divers groupes...
Passé du mollah Manis preneur d’otage en Australie et le Vevak Passé du mollah Manis preneur d’otage en Australie et le Vevak Mensonges grotesques des mollahs pour réfuter ces relations et en profiter contre les réfugiés CNRI - La Résistance iranienne condamne avec force la prise d’otage meurtrière contre des innocents à Sydney en Australie et déclare sa solidarité...
Amnesty Internationa aletre l’opinion publique sur la menace d'exécution de 10 grévistes de la faim, dont un mineur Amnesty Internationa aletre l’opinion publique sur la menace d'exécution de 10 grévistes de la faim, dont un mineur Amnesty International a alerté l’opinion publique sur la menace des autorités iraniennes d'expédier l'exécution de 10 condamnés à mort, en représailles à leur grève de la faim. “Nous demandons aux autorités de commuer immédiatement les...
Un mollah proche de Rohani : les bahaïs n’ont aucun droit civil en Iran Un mollah proche de Rohani : les bahaïs n’ont aucun droit civil en Iran CNRI – Dans une interview avec l’agence de presse Fars, datée du lundi 15 décembre, Mohammad Moussavi-Bodjnordi, un mollah de haut rang proche d’Hassan Rohani, a déclaré que les adeptes du bahaïsme n’ont aucun droit civil en Iran.
Iran - un militant ouvrier est rejugé pour avoir défendu l'OMPI Iran - un militant ouvrier est rejugé pour avoir défendu l'OMPI CNRI - Le régime des mollahs a décidé d'organiser un nouveau procès pour un militant ouvrier qui a été accusé de sympathiser avec l'OMPI et contacté le Rapporteur spécial des Nations unies pour les droits de l'homme en Iran, le Dr Ahmed Shah
35 journalistes emprisonnés en Iran - le rapporteur spécial des Nations unies 35 journalistes emprisonnés en Iran - le rapporteur spécial des Nations unies CNRI - Le Rapporteur spécial des Nations unies, Ahmed Shaheed, a publié un rapport sur l'Iran à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'homme, affirmant que la situation dans ce pays reste "profondément préoccupante".
Des musulmans sunnites emprisonnés en Iran condamnent les exécutions et les violations des droits de l’Homme Des musulmans sunnites emprisonnés en Iran condamnent les exécutions et les violations des droits de l’Homme CNRi - Des musulmans sunnites emprisonnés en Iran ont publié un message, à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme, dans lequel ils ont condamné les verdicts de condamnation à mort prononcés contre 30 de leurs coreligionnaires,...
Le Mouvement national irakien est contre le blocus médical imposé aux opposants iraniens Le Mouvement national irakien est contre le blocus médical imposé aux opposants iraniens CNRI – Le Dr Intissar Allaoui, une dirigeante du Mouvement national irakien (liste Al-Iraqiya), a publié un communiqué dans lequel elle a souligné que sa formation politique est contre le blocus médical imposé aux habitants du camp liberty (prè...
Le président de la Commission des Affaires étrangères du parlement d’Irak demande la fin du blocus médical imposé aux opposants iraniens résidant au camp Liberty Le président de la Commission des Affaires étrangères du parlement d’Irak demande la fin du blocus médical imposé aux opposants iraniens résidant au camp Liberty CNRI – Le président de la Commission des Affaires étrangères du parlement d’Irak demande la fin du blocus médical imposé aux opposants iraniens résidant au camp Liberty, situé près de l’aéroport de Bagdad.
"L’Association Médical Mondiale", préoccupée par la situation des dissidents Iraniens à Liberty « L’Association Médical Mondiale » (AMM) a fait part de sa grande préoccupation concernant « l’état de santé inquiétant » des dissidents iraniens résidant au camp Liberty en Irak et a demandé au Premier ministre irakien, Haider al-Abadi,...
Une opposante iranienne décédée en Albanie après avoir été privée de soin dans le camp Liberty en Irak Une opposante iranienne décédée en Albanie après avoir été privée de soin dans le camp Liberty en Irak Mme Farideh Vanaï, habitante du camp Liberty en Irak, est décédée en Albanie le 5 novembre, après une longue intervention chirurgicale. C’est la 22e malade qui perd la vie en raison du blocus médical inhumain des camps d’Achraf puis de Libe
Plus de 2000 cadres médicaux irakiens condamnent le blocus médical imposé aux opposants iraniens en Irak Plus de 2000 cadres médicaux irakiens condamnent le blocus médical imposé aux opposants iraniens  en Irak CNRI – 571 médecins et 1463 cadres médicaux travaillant dans des hôpitaux irakiens ont publié une Déclaration dans laquelle ils ont condamné le blocus médical et logistique imposé aux opposants iraniens résidants au camp Liberty. Situé près...
Amnesty Internationa aletre l’opinion publique sur la menace d'exécution de 10 grévistes de la faim, dont un mineur Amnesty Internationa aletre l’opinion publique sur la menace d'exécution de 10 grévistes de la faim, dont un mineur Amnesty International a alerté l’opinion publique sur la menace des autorités iraniennes d'expédier l'exécution de 10 condamnés à mort, en représailles à leur grève de la faim. “Nous demandons aux autorités de commuer immédiatement les...
Le régime iranien est déjà en train de tricher et continue ses efforts pour construire une bombe nucléaire, avertit un expert américain Le régime iranien est déjà en train de tricher et continue ses efforts pour construire une bombe nucléaire, avertit un expert américain Le régime iranien doit permettre aux inspecteurs en désarmement de l’ONU de visiter ce pays et ce point doit faire partie de tout accord sur le programme nucléaire de ce régime, a écrit William Tobey dans un article publié par « Foreign Policy...
Iran – Une prisonnière politique transférée à la sinistre prison de Ghartchak Iran – Une prisonnière politique transférée à la sinistre prison de Ghartchak CNRI – Madame Hakimeh Shekari, une prisonnière politique qui était jusqu’à présent détenue dans la prison d’Evin (au nord de Téhéran), vient d’être transférée vers la prison de Ghartchak (au sud de Téhéran).
Gérard Deprez, président de l'intergroupe des "Amis d'un Iran Libre" au Parlement européen Gérard Deprez, président de l'intergroupe des CNRI - Gérard Deprez présidait le 10 décembre une conférence au Parlement européen à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'Homme. La réunion s'est tenue en présence de membres éminents du Parlement européen de divers groupes...
Passé du mollah Manis preneur d’otage en Australie et le Vevak Passé du mollah Manis preneur d’otage en Australie et le Vevak Mensonges grotesques des mollahs pour réfuter ces relations et en profiter contre les réfugiés CNRI - La Résistance iranienne condamne avec force la prise d’otage meurtrière contre des innocents à Sydney en Australie et déclare sa solidarité...
Iran – Des attaques à l’acide pour faire appliquer la nouvelle loi intitulée « Promotion de la vertu et prévention du vice » Iran – Des attaques à l’acide pour faire appliquer la nouvelle loi intitulée « Promotion de la vertu et prévention du vice » Le parlement des mollahs vient d’approuver une nouvelle loi intitulée «Promotion de la vertu et prévention du vice ». En fait, il s’agit d’une nouvelle mesure répressive mise en place par le régime des mollahs contre les femmes.
Iran – Interdiction pour les femmes de porter des chapeaux Iran – Interdiction pour les femmes de porter des chapeaux CNRI – Les femmes ne sont pas autorisées à porter des chapeaux cet hiver, selon le règlement annoncé par « la police des moeurs » du régime des mollahs.
Iran – Sit-in des avocats pour protester contre le retrait de la licence de Nasrine Sotoudeh Iran – Sit-in des avocats pour protester contre le retrait de la licence de Nasrine Sotoudeh CNRI – Un collectif d’avocats a organisé un sit-in pour protester contre le retrait de la licence professionnelle de Nasrine Sotoudeh. Ce sit-in a eu lieu le 18 novembre à Téhéran devant le siège du barreau central des avocats iraniens.
Vidéo - Hélène Fathpour et Myriam Marcus sur Télésud pour la cause des femmes en Iran Vidéo - Hélène Fathpour et Myriam Marcus sur Télésud pour la cause des femmes en Iran CNRI - "Lady vous écoute", une émission animée par la Camerounaise Lady Ngo Mang, porte la cause des femmes. Sur télésud Lady, chercheure en droits des femmes, y impose ses arguments sur l'égalité des chances femmes-hommes, la citoyenneté, l'accès...
Une femme irano-britannique emprisonnée pour « ses liens avec des étrangers », dit un officiel du régime iranien Une femme irano-britannique emprisonnée pour « ses liens avec des étrangers », dit un officiel du régime iranien CNRI – L’appareil judiciaire du régime des mollahs a déclaré mardi qu’une femme irano-britannique, arrêtée en juin dernier après avoir essayé d’assister à un match de volley-ball masculin, est actuellement détenue pour des raisons de...

DERNIÈRES NOUVELLES

Amnesty Internationa aletre l’opinion publique sur la menace d'exécution de 10 grévistes de la faim, dont un mineur

décembre 18, 2014

Un mollah proche de Rohani : les bahaïs n’ont aucun droit civil en Iran

décembre 16, 2014

Iran - les infirmières se mobilisent à Téhéran et en province

décembre 15, 2014

Iran - un militant ouvrier est rejugé pour avoir défendu l'OMPI

décembre 15, 2014

Le CNRI sur Twitter