Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

  Iran : 4 600 jeunes ont été arrêtés lors du soulèvement de janvier 2018, affirme l’idéologue des pasdaran

La poursuite des arrestations politiques rend nécessaire une action urgente pour libérer les prisonniers et visiter les prisons

Dans une interview à la télévision d'Etat, l’idéologue des Gardiens de la révolution (pasdaran), Hassan Abbasi, a reconnu que pendant le soulèvement de 2018, quelques 4.600 jeunes ont été arrêtés par les forces répressives. Il a rejeté la possibilité d'une « révolution de velours » ou d'une « révolution de couleur » en Iran, et a déclaré : « Ce qui s'est passé en 2018, c'est que 4500-4600 de ces jeunes dans la rue ont été arrêtés. » (Télévision officielle Ofogh, 1er juin 2019)

Les éclairages de Mohammad Mohaddessine sur la situation critique du régime iranien

Les éclairages de Mohammad Mohaddessine sur la situation critique du régime iranien

Le Guide Suprême Ali Khamenei et son président Hassan Rohani envoient leur ministre des Affaires étrangères, Mohammad-Javad Zarif, et son adjoint, Abbas Araghchi, au Japon, au Pakistan, en Irak, au Koweït, au Qatar, à Oman et dans d'autres pays du monde. Ils arriveront avec la promesse de neutraliser les effets des sanctions et d’une politique ferme contre le régime. De plus, ils souhaitent une réduction des pressions économiques et politiques écrasantes qui paralysent le régime.

Mme Radjavi appelle les jeunes à former des conseils populaires et à fournir une assistance indépendante aux victimes des inondations

Iran, Mme Radjavi appelle les jeunes à former des conseils populaires

Une fois encore, des inondations et des tempêtes ont touché de nombreuses régions du pays, notamment les provinces de Khorassan Razavi, Ardebil, Azarbaijan Est et Ouest, Kermanshah, Isfahan, Kurdistan, Fars, Kerman, Gilan, Kohgilouyeh et Boyer Ahmad, Khouzestan, Chahar Mahal Bakhti, Lorestan et Markazi, et en l’absence du minimum de mesures préventives et d’assistance nécessaires, un grand nombre de nos compatriotes sont décédés et beaucoup ont été blessés et se sont retrouvés sans abri.

Sommet du CCG : Appel au Front uni contre la belligérance de régime iranien

Amir Taghati

L'Arabie saoudite accueille actuellement deux sommets d'urgence à la Mecque. Les dirigeants des pays arabes et du Golfe se joignent pour discuter des questions régionales.

Le roi saoudien Salman a appelé ses homologues du Golfe et du monde arabe à s'unir pour condamner le comportement belliqueux de Téhéran. Il a souligné que les actes malveillants du régime constituent une menace, non seulement pour l'approvisionnement en pétrole et d'autres questions pratiques, mais surtout pour la sécurité mondiale.

Iran : Un député du régime admet que les crises intérieures constituent une menace plus grande que celle des États-Unis

Iran : Un député du régime admet que les crises intérieures constituent une menace plus grande que celle des États-Unis

Le régime de Téhéran se trouve dans une situation très difficile. Il fait l'objet de sanctions économiques importantes et le peuple iranien exerce d'énormes pressions internes.

Le peuple, premier victime des exactions et de la corruption du régime, réclame un changement de régime et il semble qu'il n'abandonnera pas tant qu'il n'aura pas obtenu la liberté, la démocratie et les droits de l'homme.

Iran : Manifestation contre le meurtre d'un jeune homme à Zahedan par les forces répressives

Iran : Manifestation contre le meurtre d'un jeune homme à Zahedan par les forces répressives

Appel à la condamnation de l'assassinat d'un religieux sunnite et à une action urgente pour libérer les personnes arrêtées

Lundi 27 mai 2019, plusieurs personnes ont manifesté à Zahedan, sud-est de l’Iran, pour protester contre l'assassinat par les forces répressives du régime des mollahs, d'un jeune Zahedani du nom de Moussa Shah Bakhsh.

Iran : Les agents des services de Renseignements ferment une église

Iran : Les agents des services de Renseignements ferment une église

Par Mansoureh Galestan

Une église presbytérienne de la ville de Tabriz, dans le nord-ouest de l'Iran, a été obligé de fermer ses portes. Les agents des services de Renseignements ont « pris d'assaut » l'église et la communauté chrétienne est très préoccupée par ces faits abus. Les agents ont dit au gardien de l'église de quitter le bâtiment centenaire et ont changé les serrures.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés