Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

IRAN : Activités des unités de résistance dans tout le pays

Au cours de la première semaine de novembre 2019, malgré les mesures de répression du régime clérical, les unités de résistance ont accroché et affiché de grandes banderoles portant des photos de Mme Maryam Radjavi, Présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), et de M. Massoud Radjavi, ainsi que des banderoles contenant leurs messages au-dessus des autoroutes et dans des lieux publics à Téhéran

La diaspora demande la fin de l'impunité alors que le régime iranien fait l'objet d'un examen périodique universel à l'ONU

par Mahmoud Hakamian

Les partisans du principal groupe d'opposition iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (l'OMPI), se rassemblent cette semaine devant le siège européen des Nations Unies à Genève, parallèlement à l'Examen périodique universel du Conseil de Droits de l'Homme des Nations Unies sur la question de la situation des droits de l'homme en Iran.

Les auteurs de prise d'otages de l'ambassade des États-Unis occupent maintenant des postes importants au sein du régime iranien

Il y a quarante ans, le 4 novembre 1979, l'ambassade des États-Unis à Téhéran a été prise en charge par un groupe qui se disaient « étudiants disciples de la ligne de l'Imam ».

Cinquante-deux employés de l'ambassade des États-Unis et des diplomates ont été pris en otage pendant 444 jours. Des années plus tard, les auteurs de cette prise d'otages sont devenus les plus hauts responsables du régime iranien.

Iran : Le représentant de Khamenei appelle à la prise de l'ambassade américaine en Irak

Iran : Le représentant de Khamenei appelle à la prise de l'ambassade américaine en Irak

Par Mohammad Sadat Khansari 

Le 30 octobre, le quotidien Keyhan, porte-parole du guide suprême iranien, a appelé à la prise de l’ambassade des États-Unis à Bagdad.

Hossein Shariatmadari, rédacteur en chef et représentant d’Ali Khamenei au journal Kayhan, a appelé dans un éditorial à la prise de l’ambassade américaine par ses milices inféodées en Irak, appelées «Hashd al Shaabi».

IRAN : Nouveau cyber scandale du régime des mollahs

IRAN : Nouveau cyber scandale du régime des mollahs : se faire passer pour le Secrétaire général de l’Elysée sur Twitter
Démenti de l’Elysée : Il ne s’agit pas du compte twitter d’Alexis Kohler, il n’a d’ailleurs pas de compte Twitter. »

Le régime clérical en Iran a de nouveau eu recours à de faux comptes de médias sociaux pour diffuser de fausses informations dans le but de remonter le moral en berne de ses forces. Ebranlée par les sanctions internationales et les soulèvements contre sa présence néfaste en Irak et au Liban, la dictature religieuse est incapable de contrer les activités croissantes de la Résistance iranienne en Iran et à l'étranger.

La population irakienne boycotte les produits fabriqués en Iran

La population irakienne boycotte les produits fabriqués en Iran

Par Mahmoud Hakamian 

A travers une vaste campagne sociale, les Irakiens ont appelé au boycott des produits fabriqués par l'Iran sur le marché irakien. A travers un hashtag "let it rot" fait circuler sur les médias sociaux, les Irakiens appellent à un boycott de tout ce qui se trouve sous la marque "made in Iran".

Crime Against Humanity: Un nouveau livre sur le massacre des Moudjahidine du peuple par le régime iranien présenté au Parlement européen

Écrit par la rédaction

Un nouveau livre intitulé "Le crime contre l'humanité" publié par l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI / MEK), a été présenté mercredi au Parlement européen, répertoriant les noms de plus de 5 000 personnes sur les 30 000 prisonniers politiques exécutés en Iran lors du massacre de 1988 pour la plupart membres ou sympathisant de l'organisation iranienne des Moudjahidine du peuple (l'OMPI).

Un groupe de défense des droits de l’homme dénonce le bilan du régime iranien

Un groupe de défense des droits de l’homme dénonce le bilan du régime iranien

Par Hamideh Taati

Le groupe de défense des droits de l’homme, Iran Human Rights Monitor (Iran-HRM), a critiqué les violations des droits du régime iranien au cours du mois d’octobre 2019.

Dans son dernier rapport mensuel sur la situation des droits de l'homme en Iran, Iran-HRM a déclaré: "Le mois d'octobre a été marqué par la répression de la liberté d'expression par l'Iran".

Multimedia

Contactez-nous

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés