Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Le président turc stigmatise la politique du régime iranien au Yémen, en Syrie et en Irak

CNRI - Le ministère des Affaires étrangères du régime iranien a convoqué, dimanche, le Chargé d’affaires de la Turquie à Téhéran et exigé qu’Ankara donne des explications sur les récentes déclarations du président Erdogan.
Lors d’une conférence de presse, jeudi 26 mars à Ankara, le président de la République de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a critiqué la politique régionale du régime iranien. Il a précisé qu’Ankara pourrait apporter un « soutien logistique » à l’Arabie saoudite dans les opérations militaires menées au Yémen contre les rebelles Houthis. 

Iran – Le régime fait volteface et refuse d’envoyer son stock d'uranium enrichi à l'étranger

Dans une volte-face inattendue sur un élément clé de l'accord nucléaire, le régime iranien a annoncé qu'il n'est plus disposé à envoyer à l'étranger son stock d'uranium enrichi.

"Nous n'avons pas l'intention d'envoyer les stocks d'uranium enrichi à l'étranger. Mais il y d'autres solutions pour créer la confiance à propos de ces stocks, pour lever les inquiétudes à propos de toute utilisation autre que pacifique. Nous en avons discuté et nous sommes presque parvenus à une solution, mais il est hors de question d'envoyer ces stocks à l'étranger", a déclaré Abbas Araghchi, le numéro deux des négociateurs nucléaires iraniens à Lausanne.

Iran – Les familles des victimes du massacre des prisonniers politiques en 1988 empêchées de rendre hommage à leurs proches

CNRI – Les familles des victimes du massacre des prisonniers politiques 1988 ont été empêchées de rendre hommage à leurs proches au cimetière Khavaran, situé au sud-est de Téhéran. Les forces de sécurité et les agents du ministère du renseignement du régime iranien ont empêché les familles de tenir un rassemblement qui se tient traditionnellement le dernier vendredi précédent le 21 mars (le jour du nouvel an iranien).

Le gouvernement américain fait face aux pressions de ses alliés qui réclament une politique plus ferme contre l'Iran

Les manifestants yéménites soutiennent l’opération « Tempête de fermeté »

Au fur et à mesure que le chaos et les carnages se propagent au Moyen-Orient, le gouvernement américain est de plus en plus confronté aux pressions de ses alliés arabes sunnites, du Congrès et de certains commandant de l’armée des Etats-Unis qui lui réclament plus d’action pour faire face à la menace du régime iranien, en soutenant davantage les forces armés présents sur le terrain, a rapporté le journal Washington Post.

Irak : Prise en otage d’un réfugié iranien membre de l’OMPI sous prétexte d’un accident suspect

  • Envoi du dossier de ce réfugié iranien par un juge d’instruction irakien à l’ambassade des mollahs à Bagdad en violation flagrante des lois internationales.
  • Appel aux USA et à l’ONU pour faire libérer sans délai Safar Zakery, membre de l’OMPI détenu illégalement depuis deux semaines.
  • Toutes les promesses des autorités irakiennes ces deux dernières semaines de libérer ce prisonnier se sont avérées vides.

Khamenei ordonne des exécutions en Iran et l’attaque de ses opposants au camp Liberty

Khamenei ordonne d’intensifier les exécutions et d’attaquer Liberty à la roquette 

En vue de contrôler la situation dans le pays à la suite de l’opération « Tempête décisive » au Yémen

Khamenei, le guide suprême du régime inhumain des mollahs, redoute les conséquences de l’opération « Tempête décisive » de la coalition arabe contre l’occupation du Yémen par ses mercenaires.

Le régime iranien planifie depuis 25 ans la conquête du Yémen

Depuis sa défaite dans la guerre Iran-Irak, soit un quart de siècle, le régime inhumain des mollahs s’appuie sur son expérience dans la création du Hezbollah au Liban, pour organiser un groupe de mercenaires au Yémen en raison du contexte religieux qui y prévaut pour en faire une tête de pont de son ingérence au Yémen et dans la péninsule arabe. Les mollahs ont choisi la tribu des Houthis pour créer ce mouvement et l’utilisent depuis à leur service.

Douze exécutions clandestines en un jour en Iran

Le régime inhumain des mollahs en Iran a exécuté dans le plus grand secret douze condamnés le 26 mars à Chiraz, dans le sud du pays, et à Machad dans le nord-est. Cinq d’entre eux ont été pendus ensemble à Machad. Les six autres ont aussi été pendus collectivement à la prison Pirnia de Chiraz et un autre à celle d’Adelabad de la même ville.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés