Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : protestations dans deux prisons de Karadj contre des dizaines d’exécutions imminentes

Les prisonniers ont lancé des pierres aux gardiens en criant : « On ne vous laissera pas nous tuer ! »

Appel aux instances des droits humains à une vaste campagne contre les exactions en Iran

CNRI - Selon des informations reçues de l’intérieur de l’Iran, les détenus de la prison de Gohardacht et de la maison d’arrêt centrale toutes deux situées dans la ville de Karadj (banlieue de Téhéran) ont lancé un mouvement de protestation pour sauver les dizaines de prisonniers sur le point d’être exécutés. Les prisonniers ont jeté des pierres et des bris de verres aux gardiens et sont allés dans la cour. Dimanche après-midi, les affrontements se poursuivaient avec les gardiens. Les prisonniers criaient « on ne vous laissera pas nous tuer. »

Iran - Les familles des condamnés à mort menacent de s’immoler par le feu

CNRI – Des proches de plusieurs condamnés à mort à Karaj ont menacé, samedi et dimanche, de s’immoler par le feu en cas d’exécutions de leurs prisonniers.

Les mères des prisonniers menacés d’exécutions se sont présentées devant la prison de Gohardacht à Karaj avec des bouteilles d’essence et ont menacé les autorités du régime et les bourreaux de la prison qu’en cas d’exécutions de leurs fils, elles s’aspéregeront de l’essence et s’immoleront en guise de protestation.

Un habitant du Camp Liberty otage d’un inspecteur proche de Maliki, pion de la Force Qods

Prise en otage d’un habitant de Liberty – n°6

La quatrième semaine de détention illégale de M. Safar Zakery, habitant du camp Liberty en Irak, sous prétexte d’un accident de la route douteux se termine. Nasser Moussavi, inspecteur (et juge d’instruction) du tribunal de Karkh à Bagdad qui est un proche associé de l’ancien premier ministre irakien Maliki, poursuite cette prise d’otage flagrante sur des allégations absurdes et pose, à la demande du régime iranien, des conditions impossibles à réaliser pour la libération de Zakery.

Nombreuses arrestations de jeunes dans le sud-ouest de l’Iran

Appel à les faire libérer

A Ahwaz, dans le sud-ouest de l’Iran, les forces de sécurité ont lancé le 8 avril un raid d’une rare violence dans les quartiers Hamidieh et Mollashieh, à forte concentration de la minorité arabe, et dans le secteur de Kouy-e-Enghelab, faisant une quarantaine d’arrestations parmi les jeunes. Ce jour-là un poète de la minorité arabe, Ahmad Hadj Sobhan, a aussi été interpellé dans le quartier de Kout Abdallah et emmené vers une destination inconnue.

Iran: Khamenei nie toute "réalité" à la version de l'accord-cadre sur le nucléaire

Le Guide suprême des mollahs a averti jeudi qu'il n'y avait pas de garantie pour qu’intervienne un accord final sur le programme nucléaire de l’Iran. Ali Khamenei a estimé que le texte convenu avec les grandes puissances le 2 avril "ne garantit ni l'accord en lui-même, ni son contenu, ni même que les négociations iront jusqu'au bout".

Les ingérences de l'Iran au Yemen agrave le conflit

"L'Iran doit savoir que les Etats-Unis ne resteront pas les bras croisés alors que la région est déstabilisée et que des gens lancent une guerre ouverte à travers les frontières internationales des autres pays", a menacé le secrétaire d'État américain, John Kerry dans une interview sur la chaine PBS.

Iran - raid sauvage à la prison d'Evine - grève de la faim du pasteur Abedini

CNRI – Les gardiens répressifs du régime iranien ont lancé une attaque sauvage contre la section des prisonniers politiques à la prison d'Evine à Téhéran, quelques jours avant l’anniversaire d’une attaque similaire survenue l'année dernière. Le raid contre la section 350 de la sinistre prison d'Evine, qui renferme actuellement quelque 40 prisonniers politiques, a été conduit sous le prétexte d’une inspection.

VIDEO – Le 8 avril, anniversaire du massacre des opposants iraniens au camp d’Achraf

CNRI - Le 8 avril commémore le 4ème anniversaire du massacre des militants de l'opposition iranienne au camp d'Achraf en Irak. Lors de cette horrible tuerie, perpétrée par les forces du premier ministre irakien inféodé à l’Iran, 36 personnes, dont huit femmes, ont été abattus à bout portant ou écrasés sous les roues des véhicules blindés.

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés