mercredi, octobre 27, 2021
AccueilActualitésActualités: AchrafJean-Pierre Béquet : il faut instaurer un Iran libre et démocratique

Jean-Pierre Béquet : il faut instaurer un Iran libre et démocratique

Jean-Pierre Bequet : il faut instaurer un Iran libre et démocratique

Jean-Pierre Béquet, ancien maire d’Auvers-sur-Oise, intervenait le 10 septembre à une cérémonie au bureau du Conseil national de la Résistance iranienne à Auvers-sur-Oise, pour célébrer le succès de la réinstallation des habitants du camp Liberty.

Dans son intervention, le grand ami du peuple iranien s’est réjoui de la victoire des résistants iraniens et l’échec de la dictature religieuse qui a cherché à les anéantir en Irak.

D’abord c’est plutôt à moi de vous dire merci, à vous Madame la présidente, chère Madame Radjavi, de vous dire merci pour la constance, pour la ténacité pour la vigueur avec laquelle vous menez le combat depuis de nombreuses années. Et puis merci à vous tous les amis de la résistance iranienne. Aujourd’hui c’est un grand moment, c’est un grand moment de joie que nous partageons. Nous en avons partagé des moments de peine, et des moments de joie et aujourd’hui c’est la joie de savoir que tous nos amis achrafiens, puis dans ce camp de Liberty – dont je disais qu’il était souvent si mal nommé -, qui était un camp dans lequel nos amis ont subi et craint le pire des attaques, des bombardements, les privations, tous ces moments terribles qui ont été fait à la résistance iranienne pour retarder son combat et, tout en gardant le cap, la finalité qui est la vôtre : instaurer un Iran libre et démocratique.

Vous avez mené les combats aussi pour que nos amis, ces milliers d’amis désarmés à Achraf puis à Liberty puissent sortir de cette impasse dans laquelle le régime iranien puis le chaos irakien, les avaient menés. Aujourd’hui, quelle joie, quel plaisir de les savoir, maintenant, en lieu sûr, de les savoir en Europe d’abord en Albanie dans un pays qui a accepté d’ouvrir ses frontières et permettre leur accueil dans les conditions les meilleures. J’étais il y a quelques mois avec notre ami bâtonnier Gilles Paruelle et Yves bonnet en Albanie pour rencontrer ceux qui étaient déjà arrivés et regarder comment allait pouvoir se faire l’arrivée de nos autres amis, comment à partir de bâtiments en très mauvais état, en quelques mois l’organisation, la détermination, le travail sans arrêt sans cesse des amis qui étaient sur place et le soutien d’entreprises locales aussi a permis de transformer ces lieux en un lieu d’accueil pour nos amis de Liberty et avant d’Achraf.

C’est donc pour moi un plaisir que je partage beaucoup avec vous tous et puis c’est aussi une délivrance, c’est le fait que maintenant vous pouvez vous consacrer à l’essentiel. Le régime vous a fait perdre beaucoup d’années, avec la complicité de beaucoup, des procès, on se rappelle ici du 17 juin 2003. Puis de tous ces tracasseries, tous ces événements, qui ont eu pour seule finalité de retarder votre combat ; mais vous voyez les combats quand on les mène avec détermination avec une conviction totale, même s’il y a des obstacles terribles, je vous disais en arrivant tout à l’heure que vous avez renversé des montagnes pour arriver à cela, oui vous avez su renverser des montagnes et ceux qui vous ont accompagné depuis ces années là, ceux qui ont été vos fidèles amis dont plusieurs sont là aujourd’hui et d’autres n’ont pas pu être là mais ils sont avec nous en pensée, ceux qui partagent ces différents moments avec vous, s’en réjouissent énormément parce qu’ils voient la finalité se rapprocher.

Aujourd’hui rien ne peut plus retarder maintenant la nécessité d’avoir pour le peuple iranien définitivement un pays libre, démocratique, laïque, un pays qui respecte son peuple ce qui n’est évidemment pas le cas aujourd’hui. Un pays qui va rompre avec les pratiques qui sont mis en place depuis des dizaines d’années au détriment de la population. Un pays qui a armé les terroristes. Il faut se sortir de tout cela aujourd’hui et c’est bien vous qui représentez maintenant avec une clarté totale l’alternance, la possibilité pour le peuple iranien de sortir de ce trou noir dans lequel il est plongé depuis des dizaines d’années pour enfin aller vers la lumière, aller vers la démocratie, aller vers la liberté des Iraniennes et des Iraniens.

Et bien nous sommes heureux de vous avoir accompagné depuis plusieurs années et nous allons vous accompagner encore pour les derniers mètres du sprint, vous savez, il y a les jeux olympiques, il y a quelques temps des fois on fait des longues distances, je regardais des épreuves,
un marathon, une épreuve de natation très longue, dix kilomètres et puis ça se passe à un dernier moment dans les dernières secondes, c’est le sprint et c’est là qu’on gagne et bien Madame la présidente nous serons là pour les derniers mètres, les derniers hectomètres, avec vous pour permettre au peuple iranien enfin d’exister tel qu’il doit être. Nous sommes avec vous jusqu’au bout, jusqu’à la victoire.

Vidéo de l’intervention de Jean-Pierre Bequet:

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe