Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies appelé à enquêter sur le massacre de 1988 en Iran

Le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies appelé à enquêter sur le massacre de 1988 en Iran

Par Hamideh Taati

Des représentants d'organisations non gouvernementales internationales ont dénoncé les violations des droits de l'homme perpétrées par le régime iranien et ont appellé à une enquête des Nations Unies sur le massacre de prisonniers politiques en 1988, lors de la 42ème session du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies à Genève.

Le régime iranien torture le prisonnier politique Majid Assadi et refuse des soins médicaux

Le régime iranien torture le prisonnier politique Majid Assadi et refuse des soins médicaux

Par Mansoureh Galestan

Les autorités du régime iranien empêchent le prisonnier politique Majid Assadi d’avoir accès à des soins médicaux pour ses graves problèmes de santé. Assadi souffre de spondylarthrite ankylosante (SA), une maladie du rhumatisme qui affecte la colonne vertébrale, provoque des ulcères, une inflammation de son réseau de vision, une inflammation de son intestin et des problèmes digestifs qui se sont intensifiés en raison de la privation de soins médicaux.

Iran: Décès en hausse des travailleurs en raison de la politique anti-ouvrière du régime

Au moins 10 travailleurs ont perdu la vie au travail

Les dimanche et mardi 8 et 10 septembre 2019, au moins 10 travailleurs ont perdu la vie dans de tragiques accidents du travail dans différentes villes en Iran en raison de la politique anti-ouvirère du régime clérical, notamment du manque d’équipements de sécurité. En raison des mêmes pénuries, un grand nombre de travailleurs continuent à être mutilés ou à perdre des membres sur leur lieu de travail.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés