samedi, décembre 4, 2021
AccueilActualitésActualités: Droits humainsAsma Jahangir, Rapporteuse des droits humains de l'ONU condamne la campagne de...

Asma Jahangir, Rapporteuse des droits humains de l’ONU condamne la campagne de calomnie de l’Iran

Asma Jahangir, Rapporteuse des droits humains de l'ONU condamne la campagne de calomnie de l'Iran

UNHCDH, 24 avril 2017 – La Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la situation des droits humains en République islamique d’Iran, Asma Jahangir, a dénoncé une dépêche publiée par l’Agence de presse iranienne IRNA alléguant qu’elle envisageait de se rendre en Arabie Saoudite pour y diffamer les autorités de Téhéran.

La dépêche suggère également que Mme Jahangir a l’intention de mener à bien la mission au profit d’intérêts militaires. Mais la Rapporteuse spéciale a vigoureusement condamné et démenti cette information.

« Je suis consternée par cette information inventée et malveillante qui vise clairement à compromettre mon intégrité et mon indépendance qui sont reconnues à l’échelle internationale», a déclaré Mme Jahangir.

« Toute personne ayant un désaccord sur le fond avec l’évaluation d’un Rapporteur spécial peut toujours exprimer ses doutes. Cependant, il est inacceptable que les titulaires de mandat soient soumis à des campagnes de diffamation dans l’exercice de leurs fonctions, qui sont établies par le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies », a-t-elle souligné.

« Ces accusations, malheureusement, renforcent l’évaluation que j’ai faite dans mon premier rapport au Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur le climat de peur qui existe en Iran, où des méthodes similaires sont utilisées pour faire taire ceux qui expriment des opinions dissidentes », a-t-elle ajouté.

La Rapporteuse spéciale a répété que les campagnes de calomnies ne la mettraient pas sur la défensive ni ne compromettraient son indépendance dans ses rapports sur les problèmes auxquels sont confrontés les Iraniens en ce qui concerne leurs droits, leur dignité et leurs libertés.

————————————————————–

Mme Asma Jahangir (Pakistan) a été désignée Rapporteuse spéciale sur la situation des droits humains en République islamique d’Iran par le Conseil des droits de l’homme en septembre 2016. Mme Jahangir a été élue présidente de l’Association du Barreau de la Cour suprême du Pakistan et présidente de la Commission des droits humains du Pakistan. Au fil des années, elle a été reconnue à l’échelle nationale et internationale pour sa contribution à la cause des droits humains et a reçu des récompenses majeures en matière de droits de la personne. Elle a beaucoup travaillé dans le domaine des droits des femmes, de la protection des minorités religieuses et de l’élimination du travail en servitude. Elle est une ancienne rapporteuse spéciale sur les exécutions sommaires et la liberté de religion.

Les rapporteurs spéciaux et les groupes de travail font partie de ce que l’on appelle les Procédures spéciales du Conseil des droits de l’homme. Les procédures spéciales, le plus grand organe d’experts indépendants du système des droits humains des Nations Unies, sont l’appellation générale des mécanismes indépendants de suivi et de contrôle du Conseil qui traitent soit des situations nationales spécifiques, soit des questions thématiques dans toutes les régions du monde. Les experts des Procédures spéciales travaillent sur la base du volontariat. Ils ne sont pas membres du personnel de l’ONU et ne reçoivent pas de salaire pour leur travail. Ils sont indépendants de tout gouvernement ou organisation et servent à titre individuel.

(Traduit de l’original en anglais)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe