vendredi, mai 20, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Plus de 52.800 victimes du coronavirus dans 334 villes

Iran : Plus de 52.800 victimes du coronavirus dans 334 villes


 Dans la province de Hormozgan, depuis fin mai, le nombre de décès a quadruplé. 85% des malades sous respirateur ont perdu la vie. Jusqu’à présent plus de 250 personnels médicaux et soignants de la province ont été contaminés et leurs collègues sont épuisés à l’extrême.
 La semaine dernière à Bouchehr, il y a eu autant de cas positifs qu’en quatre mois. Cette semaine, chaque jour, des centaines de cas positifs sont identifiés, dont beaucoup sont dans un état grave et emmenés en USI.
 Dans le Golestan, le nombre d’hospitalisations est passé de 150 à 300 et six enfants ont perdu la vie en raison du Covid-19.


L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé dans l’après-midi du 17 juin 2020, que le nombre de décès dus au coronavirus dans 334 villes d’Iran a dépassé les 52.800. Le nombre de décès dans les provinces de Khouzistan est de 4315, de Khorassan-Razavi 3295, de Guilan 2810, d’Ispahan 2805, de Sistan-Baloutchistan 1965, de Lorestan 1815, d’Azerbaïdjan occidental 1485, de Golestan 1340, de Kerman 705, de Bouchehr 505 et de Hormozgan 410.

Aujourd’hui, la porte-parole du ministère de la Santé du régime a annoncé 120 victimes ces dernières 24 heures et 2612 nouveaux cas positifs.

A Téhéran, Alireza Zali, le chef du Centre national de lutte contre le coronavirus, a expliqué à la télévision officielle hier que « ces dernières 24 heures, avant midi aujourd’hui, 254 cas positifs ont été admis dans les services normaux des hôpitaux de la province de Téhéran, soit une augmentation de 1,5% par rapport à la veille ».

Le secrétaire du siège de lutte contre le coronavirus de la province de Khorassan-Razavi, a indiqué à la télévision régionale hier que « d’autres villes se sont ajoutées aux villes rouges de la province et Machad est encore dans le rouge (…) Le virus se propage en rase-motte dans la ville en progressant de manière invisible, en particulier à Taybad. Vu le grand nombre d’hospitalisations ces derniers jours, nous avons envoyé des autobus-ambulances pour transférer des malades de Taybad à Machad. »

Le président de la faculté des sciences médicales de la province de Hormozgan a été cité par l’agence Irna aujourd’hui expliquant que « depuis fin mai, le nombre de décès a quadruplé. Ces dernières 24 heures, 12 autres personnes sont mortes du coronavirus. 85% des malades sous respirateur ont perdu la vie. Actuellement, il y a 44 patients en USI et 22 sont dans un état grave. Jusqu’à présent plus de 250 personnels soignant et médicaux ont contracté le Covid-19 et leurs collègues sont épuisés à l’extrême. »

Cité par l’agence Mehr hier, le président de la faculté des sciences médicales de la province de Golestan a affirmé : « Depuis quelques jours la courbe de l’épidémie remonte et les cinq villes d’Aq-Qala, Bandar-e-Turkmen, Gonbad-e-Kavous, Maraveh-Tappeh et Bandar-e-Gaz sont en rouge. À un moment donné, le nombre de patients hospitalisés dans la province avait atteint 150, mais maintenant il y a 300 cas positifs hospitalisés dans la province. » L’agence Irna a également rapporté aujourd’hui de sa part : « Si l’épidémie de Covid-19 poursuit sa propagation, il faudra s’attendre à ce que toutes les villes tombent dans le rouge (…) Le nombre de morts et de complications dus au virus augmentera. Il a aussi annoncé la mort de six enfants due au coronavirus. »

Le site Aftab a rapporté hier les propos du vice-gouverneur de la province de Bouchehr disant que « la semaine dernière il y a eu autant de cas positifs qu’en quatre mois. Cette semaine, plusieurs centaines de cas positifs ont été identifiés par jour dans toute la province, dont beaucoup étaient en état grave et sont partis en soins intensifs. »

Cité par l’agence Irna aujourd’hui, le président de la faculté des sciences médicales de Dezfoul dans le Khouzistan, a expliqué que « la capacité en lits du grand hôpital de Dezfoul est pratiquement pleine. Depuis la semaine dernière nous avons décidé de consacrer une section de l’hôpital militaire Mafi de la ville de Suze et une autre section de l’hôpital Karoun de la ville de Gotvand aux malades du coronavirus. Après Ahwaz, Dezfoul affiche le plus grand nombre de cas positifs ».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 juin 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe