lundi, janvier 17, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsExécution collective de huit prisonniers, dont deux femmes en Iran

Exécution collective de huit prisonniers, dont deux femmes en Iran

Exécution collective de huit prisonniers, dont deux femmes en Iran

Arrestations en masses dans différentes villes

À l’aube du 3 mai 2017, huit prisonniers, dont deux femmes, ont été pendus dans la prison de Gohardacht (ouest de Téhéran). Les deux femmes ont été transférées de la prison de Gharechak Varamine (sud-est de la capitale) vers la prison de Gohardacht. D’autres victimes venant de diverses sections ont été transférées en isolement cellulaire le 29 avril. Le 1er mai, un autre prisonnier a été pendu dans la prison centrale de Hamedan.

Quelques jours plus tôt, le 25 avril, une vingtaine de citoyens iraniens de la minorité arabe du pays ont été arrêtés au cours des raids des forces du gouvernement sur l’un des quartiers de Shushtar (sud-ouest).

Par ailleurs, du 30 avril au 2 mai, 106 personnes, principalement des jeunes filles et des garçons, ont été arrêtées à Ahvaz, à Abadan et à Qom.

A la veille du simulacre d’élection présidentielle et dans la crainte de l’augmentation des manifestations et du soulèvement de la population opprimée, Le régime théocratique, a eu recours à des exécutions collectives et à des arrestations massives de jeunes.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 mai 2017

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe