vendredi, décembre 3, 2021
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran – Conditions de vie scandaleuses des enfants handicapés sous le régime...

Iran – Conditions de vie scandaleuses des enfants handicapés sous le régime des mollahs

Iran – Conditions de vie scandaleuses des enfants handicapés sous le régime des mollahs

CNRI – La publication d’un rapport sur les maltraitances et tortures infligées aux enfants handicapés dans un établissement officiel situé près de Téhéran a provoqué une vague d’indignations dans la société iranienne. L’agence de presse gouvernementale Mehr a publié le 29 août 2015 les déclarations de plusieurs parents dont les enfants souffrants d’handicapes mentales ont été placés dans un centre spécialisé, situé dans la banlieue de Téhéran. Ces parents ont découvert que dans ce centre, leurs enfants ont été systématiquement maltraités et même torturés.

Le journaliste de l’agence Mehr qui s’est rendu sur les lieux, y a rencontré plusieurs de ces parents. Ils lui ont montré des documents sur les tortures subies par les enfants dans ce centre, notamment des blessures et des traces de coups sur les corps de leurs enfants.

Les informations sur les conditions de vie scandaleuses dans ce centre pour enfants handicapés ont été rendues publiques par des médias officiels. Selon ces médias, les inspecteurs ont notamment découvert que les responsables de ce centre utilisaient des chiens pour faire peur aux enfants et que ces derniers étaient enchaînés à leur lit. Un rapport sur ce centre précise que ces dernières années, sur les 139 enfants handicapés prises en charges dans ce centre, 14 enfants ont décédé.

Les responsables du gouvernement du mollah Rohani ont tenté de minimiser et étouffer cette affaire. Hossein Nahvinéjad, le vice-directeur de l’administration chargée des personnes handicapées a déclaré : « Dans ce centre – qui a 14 ans d’ancienneté – des erreurs ont été commises, mais pas des erreurs très graves nécessitant la fermeture de ce centre. »

La situation de ce centre est un exemple de la dégradation générale des services publics sous le régime des mollahs qui utilise une grande partie du budget de l’Etat pour financer son appareil de répression et ses ingérences dans les pays de la région, notamment en Syrie, en Irak et au Yémen.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe