mercredi, juin 23, 2021
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : plus de 61.100 décès dus au coronavirus dans 340 villes...

Iran : plus de 61.100 décès dus au coronavirus dans 340 villes – Mis à jour AU 25 Juin 2020, 18H00

• À l’hôpital Khomeiny de Téhéran, le nombre d’hospitalisations est passé de 595 à 1 340 en cinq jours.
• Le vice-ministre de la Santé : Dans certaines provinces, comme Qom et Guilan, environ 40% des gens ont contracté le coronavirus, à Téhéran, c’est environ 15%. Il était dans notre intérêt que la réouverture n’ait pas eu lieu, mais il y a des gens qui ne dînent pas le soir s’ils ne travaillent pas tous les jours.
• Rien que la nuit dernière, 10 personnes sont mortes à Gonbad-Kavous. La ville pourrait faire face à une pénurie de lits dans les deux ou trois prochains jours, tandis que de nombreuses régions du Golestan sont en rouge. Les prières du vendredi vont avoir lieu dans 13 villes de la province
• L’université des sciences médicales de Kermanchah : Le nombre de lits augmente chaque jour comme le nombre de patients et de décès. Si cela continue, nous allons certainement connaitre des conditions très difficiles.

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) a annoncé dans l’après-midi du 25 juin 2020 que le nombre de décès du coronavirus dans 340 villes d’Iran a dépassé les 61.100. Le nombre de morts dans les provinces de Khouzistan est de 4635, de Qom 3815, de Khorassan-Razavi 3510, d’Ispahan 3160, de Lorestan 2195, d’Azerbaïdjan occidental 1640, de Fars 1220 et de Kerman 760.

Un porte-parole du ministère de la Santé a déclaré que 134 personnes sont décédées ces dernières 24 heures. Alireza Raïssi, vice-ministre de la Santé, a déclaré: « Dans certaines provinces, comme Qom et Guilan, environ 40% des gens ont contracté le coronavirus, à Téhéran, c’est environ 15% (…) En tant que ministère de la Santé, il était dans notre intérêt que la réouverture n’ait pas eu lieu, mais il y a des gens qui ne dînent pas le soir s’ils ne travaillent pas tous les jours (…) Nous n’en avons pas encore fini avec le premier pic. Parfois, quelques provinces sont infectées, puis les provinces suivantes le sont. Le coronavirus continue de se propager à travers le pays » (Site Alef, 24 juin).

A Téhéran, Alireza Zali, chef du centre national de lutte contre le coronavirus a déclaré : « Jusqu’à présent, 14 à 20% de la population de Téhéran ont été infectés par le coronavirus (…) Le taux le plus élevé de cas positifs se situe dans le 4e arrondissement, qui avec 900 000 habitants est la zone urbaine et géographique la plus peuplée de Téhéran. » Il a ajouté : « Au cours des dernières 24 heures, 285 patients ont été admis dans les services normaux et 93 patients dans les unités de soins intensifs, ce qui représente une augmentation par rapport à la veille. » (Agence Fars, 24 juin) Zali a également rapporté que « actuellement, il y a environ 4000 lits de convalescence à Téhéran, et nous pouvons rapidement augmenter à nouveau leur capacité (…) Un certain nombre de nos établissements de convalescence sont situées à Téhéran, et nous prévoyons de les utiliser à nouveau. » (Quotidien Hemayat, 25 juin 2020)

À l’hôpital Khomeiny de Téhéran, le nombre d’hospitalisations a augmenté de 144% en 5 jours, et « le nombre d’hospitalisations est passé de 595 le 20 juin à 1340 le 25 juin ».

Dans la province de Bouchehr, le président de la faculté des sciences médicales a annoncé que « le nombre de cas positifs a dépassé les 5000. En d’autres termes, en deux semaines, le nombre de patients dans la province de Bouchehr a plus que doublé. Au cours des deux dernières semaines, 198 personnes par jour ont été ajoutées à la liste (…) Hier, 97 malades du coronavirus ont été hospitalisés dans les hôpitaux de la province. Le nombre était de 45 il y a deux semaines. Depuis le 11 juin, 60 personnes sont décédées. » (Site Javan, organe des pasdarans, 25 juin 2020)

Dans la province de Golestan, le président de la faculté des sciences médicales a rapporté 460 hospitalisations dans le centre de soins de la province, avant d’ajouter : « Nous pourrions faire face à des pénuries de lits à l’hôpital de Gonbad Kavous pour les 2 ou 3 prochains jours. Les enfants sont également infectés par le virus. » (Agence de presse de la radiotélévision officielle, le 24 juin). Selon l’agence Irna du 24 juin, « dans la seule ville de Gonbad la nuit dernière, 10 personnes sont mortes du coronavirus », mais « maintenant et pendant que le Golestan fait face à un grave danger de Covid-19 et le fait que le danger du coronavirus a mis de nombreuses régions du Golestan dans le rouge, la prière du vendredi est prévue cette semaine dans 13 villes de la province. »

Dans la province de Khorassan-Razavi, le président de la faculté des sciences médicales de Machad a déclaré en rapport avec la hausse du nombre de malades : « La moitié de la capacité de chaque hôpital doit être prête à recevoir des malades du coronavirus. » (Agence Irna 25 juin 2020) Son vice-président a dit : « En moyenne, 100 patients présentant des problèmes respiratoires sont admis quotidiennement au CHU de Machad. » (Agence Ilna 24 juin 2020) Le président de la faculté des sciences médicales de Gonbad-Kavous a rapporté que les tests de 31 étudiants de cette faculté se sont avérés positifs. « L’alarme au coronavirus à Gonabad et Bajestan a retenti. » (Agence Irna 25 juin 2020)

Dans la province de Fars, un conseiller municipal de Chiraz a déclaré : « Les chiffres annoncés par les autorités officielles indiquent que Chiraz est entrée dans le stade CoronavirusPlus, et mes collègues des facultés des sciences médicales sont également préoccupés par le passage au rouge et l’absence de perspectives de jours blancs dans la santé publique. Aujourd’hui, les centres médicaux et de convalescence de Chiraz font à nouveau face à un grand nombre de patients, à un nombre élevé d’hospitalisations et à un nombre croissant de décès dus au coronavirus. » (Agence Tasnim, 24 juin 2020)

En Azerbaïdjan occidental, le gouverneur a déclaré: « En raison de l’augmentation du nombre de patients atteints de coronavirus, les nouvelles restrictions seront appliquées dans la province pendant deux semaines à partir de jeudi (…) L’hôpital pour femmes d’Oroumieh est également dans le circuit de traitement des patients du coronavirus. » (Agence Mehr, 24 juin)

« Chaque jour, le nombre de nos lits augmente et le nombre de patients et de décès augmente (…) Si la situation continue comme ça, nous connaitrons certainement des conditions très difficiles », a déclaré dans la province de Kermanchah, le vice-président de la faculté des sciences médicales. (Site Javan, 24 juin 2020)

Dans la province de Markazi, le gouverneur de Saveh a annoncé qu’ « en raison du nombre croissant de cas positifs (…) de nouvelles restrictions seront appliquées. » (Agence ISNA, 25 juin)

En Azerbaïdjan oriental, le président de la faculté des sciences médicales de Tabriz a déclaré : « Le nombre de nouveaux cas positifs dans la province est passé de 300 à 450 par jour » (Agence ISNA, 24 juin 2020)

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 25 juin 2020

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe