jeudi, août 6, 2020
Accueil Actualités Actualités: Droits humains L'ambassadeur des mollahs plaide en faveur de l'amputation et de la pendaison...

L’ambassadeur des mollahs plaide en faveur de l’amputation et de la pendaison en Iran

CNRI – Lors d’une conférence de presse à l’ambassade du régime iranien à Madrid le 7 février, Seyed Davoud Salehi, l’ambassadeur des mollahs en Espagne, a plaidé en faveur du châtiment inhumain de l’amputation et de la pendaison, ont rapporté les médias espagnols. Il a critiqué les informations portant sur le bilan effroyable des  violations des droits de l’homme en Iran et a appelé les organisations de contrôle à respecter ces châtiments inhumains comme "des traditions locales".

L’ambassadeur du régime iranien en Espagne n’a pas hésité à comparer l’amputation des mains des victimes à "un chirurgien amputant un membre pour empêcher la gangrène de se propager". Il a soutenu que la peine de mort était nécessaire "pour préserver la santé de société dans son ensemble". Salehi a dit que le pouvoir judiciaire de l’Iran avait décidé de moins mener les exécutions et les lapidations en public pour empêcher la diffusion de ces images dans le monde.

"Nos lois établissent que nous amputons un voleur de la main. Ce n’est pas accepté en occident, mais les coutumes locale doivent être respectées", a-t-il dit.

Jusqu’ici cette année selon les médias officiels, plus de 30 exécutions ont eu lieu, principalement en janvier,  en plus de 3 peines de lapidation pour deux femmes et un homme, la condamnation à mort d’un homme pour avoir bu de l’alcool, 5 amputations de mains et de pieds, 2 condamnations à être jetés dans un précipice et la condamnation à mort de neuf très jeunes détenus, en majorité de moins de 18 ans.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe