Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran – Message des prisonniers politiques kurdes concernant la mort suspecte de Shahrokh Zamani

Iran – Message des prisonniers politiques kurdes concernant la mort suspecte de Shahrokh Zamani dans la prison de Gowhardacht
Iran – Message des prisonniers politiques kurdes concernant la mort suspecte de Shahrokh Zamani dans la prison de Gowhardacht

La mort inattendue et suspecte du prisonnier politique Shahrokh Zamani a provoqué de nombreuses réactions à travers l’Iran. Des prisonniers politiques kurdes, détenus dans différentes prisons à travers l’Iran, ont publié un message dans lequel ils ont affirmé : « La mort de Shahrokh Zamani est une preuve montrant les pressions, les discriminations et les répressions que le régime iranien exerce cotre les prisonniers résistants. Même les respirations des prisonniers au milieu des hauts murs de la prison sont comme des typhons qui perturbent le monde des ennemis de la Liberté et de l’Egalité. »

Ces prisonniers politiques kurdes ont ajouté dans leur message : « Sans doute, la responsabilité de cette mort incombe au gouvernement qui emprisonne les opposants dans les pires conditions, notamment au milieu de puissants appareils de brouillage des ondes radio.

Les prisonniers politiques sont privés des droits les plus élémentaires de tout prisonnier, notamment le droit de sortir de la prison pour recevoir des soins médicaux. Le régime iranien utilise ces pressions pour faire capituler les prisonniers politiques. Mais le prisonnier résistant Shahrokh Zamani a poursuivi sa lutte jusqu’à son dernier souffle, sans douter un seul instant de la justesse de sa cause. Le nom de Shahrokh Zamani restera éternellement dans l’histoire de l’Iran. »

Par ailleurs, selon des rapports reçus d’Iran, le lundi 14 septembre, les prisonniers politiques dans la section 12 de la prison de Gowhardacht (Radjaï-Chahr) ont refusé de prendre leur diner pour protester ainsi contre la mort très suspecte de leur compagnon de cellule résistant, le feu Shahrokh Zamani.

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés