Dernière mise à jour 11:56:33 AM

Iran Actualités  | اخبار ايران 

Les syndicats indépendants fustigent la répression des manifestants en Iran

Dans un acte de soutien aux récents manifestations populaire en Iran, les syndicats indépendants iraniens ont publié des communiqués conjoints pour condamner la répression des manifestants par le régime islamiste.

Cinq formations indépendantes – le Syndicat libre d'Iran, le Syndicat des ouvriers en électricité et en métallurgie de Kermanchah, le Syndicat des peintres de la province d'Alborz, l’Association des défenseurs des droits des travailleurs et le comité chargé de la formation des syndicats en Iran - ont publié un communiqué conjoint, condamnant l’assassinat de plus de 20 manifestants par le régime et l'arrestation de quelques 4 000 personnes, dont 100 étudiants, dans différentes villes du pays.

Dans leur communiqué, les syndicats indépendants ont qualifié la répression du régime de « déclaration de guerre des gouvernants contre des masses populaires qui en ont assez de la situation catastrophique du pays. »

Soulignant que les manifestations éparses des derniers mois se sont transformées en manifestations à l’échelle nationale, le communiqué indique qu’ « une répression plus violente ne fera qu’accroître le nombre de personnes qui descendent dans la rue et donnera plus d’ampleur à leurs manifestations. »

Soulignant que tous les Iraniens – notamment les travailleurs, les enseignants, les étudiants, les femmes et toutes les personnes opprimées – ont le droit de prendre part à des manifestations de rue, les cinq syndicats indépendants ont déclaré considérer « le fait que le régime tire sur les manifestants comme un acte criminel. »

« Ceux qui, près de 40 ans après la révolution de 1979, n'ont fait que créer une atmosphère de terreur, opprimer le peuple, détourner et spolier les richesses du pays, répandre la pauvreté et la misère et détruire l'économie du pays, sont maintenant responsables du fait que les manifestations tendent vers la violence », indique le communiqué.

Le Syndicat libre d'Iran, le Syndicat des ouvriers en électricité et en métallurgie de Kermanchah, le Syndicat des peintres de la province d'Alborz, l’Association des défenseurs des droits des travailleurs et le Comité chargé de la formation des syndicats en Iran ont annoncé qu'ils partageaient les mêmes protestations exprimées par les travailleurs opprimés et la population iranienne afin d’apporter des changements vers plus d’humanité dans le pays. Les cinq syndicats indépendants ont également mis en garde contre la répression et la possibilité de récidive de crimes comme celui qui a eu lieu au centre de détention de Kahrizak en 2009.

Le communiqué exhorte également toutes les prisons du pays à « ouvrir leurs portes et à libérer les manifestants détenus et tous ceux qui ont été emprisonnés pendant des mois et des années pour avoir recherché la liberté et la justice ».

Suite aux récentes manifestations à travers le pays, les syndicats ont également publié un communiqué conjoint la semaine dernière, exhortant le régime à agir pour mettre fin à la misère du peuple et à sa politique d'intimidation, d'oppression et d'emprisonnement.

D’autres syndicats

Parallèlement, les syndicats des conducteurs de bus de Téhéran et de la banlieue ainsi que les travailleurs de la compagnie de canne à sucre Haft-Tappeh ont également publié un communiqué conjoint pour critiquer la façon dont le régime traite les manifestants, déclarant que la répression violente ne devrait pas être la réponse à une population exaspérée.

Ils ont également critiqué les politiques économiques des dernières décennies comme étant la source de problèmes tels que les salaires cinq fois inférieurs au seuil de pauvreté, le non-paiement des arriérées de salaires, la privatisation croissante, l’absence de sécurité de l'emploi ainsi que des contrats temporaires et signés à blanc.

Bien que le salaire minimum mensuel de cette année soit fixé à 930 000 tomans, les dépenses mensuelles minimales des ménages de la classe ouvrière sont estimées à deux millions 550 mille tomans, selon Gholamreza Abbasi, chef de la Confédération des syndicats.

Les deux syndicats ont insisté sur la légitimité des manifestations et des grèves des travailleurs et des enseignants, soulignant toutefois que les seules réponses qu’ils ont obtenues sont la bastonnade, le licenciement, les coups de fouet et l’incarcération.

Le communiqué souligne également que les syndicats indépendants des travailleurs et des enseignants ne sont non seulement pas reconnus par le régime, mais qu'ils sont traités avec violence.

Manifestations en Iran : Les racines et les perspectives

Grève dans la raffinerie de pétrole et de gaz de Sud Pars en Iran

Soulèvement en Téhéran - Mort au dictateur et nous mourons, mais nous allons reprendre Iran

Soulèvement en Iran - Bandar Abbas - « mort à Khamenei », et « mort au dictateur »

La révolte enflame l'Iran

Les Iraniens se révoltent

Maryam Radjvai : il faut une politique décisive pour évincer Téhéran de la région

Exposition - Des députés s’informent de la situation des droits humain en Iran

Les droits de l’homme en Iran à l’honneur sur la place de la Bastille

Un acquis précieux dédié au peuple iranien

Solidarité avec la résistance historique du peuple d’Iran pour la liberté

Grand Rassemblement pour un Iran libre à Villepinte 2017

Le discours complet de Maryam Radjavi au Grand Rassemblement - Villepinte 2017

Grand rassemblement pour un Iran libre - Paris 2017

Les trois points fondamentaux de la liberté en Iran et de la paix au Moyen-Orient

Vaste campagne des jeunes et des sympathisants de la Résistance iranienne sur le territoire iranien

Mohammad Mohaddessin discute du récent simulacre d’élection présidentielle en Iran

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité des religions contre l’extrémisme

Iran élection 2017 - Le Parisien TV

Iran- Election : Les réseaux de la résistance iranienne multiplient les affichages à travers le pays

Le sénateur McCain rend visite aux membres de l'OMPI d'Achraf à Tirana

Mme Radjavi se félicite de l'appel du Mufti d’Al-Azhar et du Pape François contre l'extrémisme

Le Norouz avec la Résistance iranienne en Albanie

Le régime iranien entraine des terroristes étrangers, à grande échelle, par des Pasdaran (IRGC)

 

Maryam Radjavi à l’Assemblée nationale française - Bouleversements au Moyen‐Orient : quelle approche

  

 

APPELLE À TRADUIRE EN JUSTICE LES DIRIGEANTS DU RÉGIME IRANIEN POUR LE MASSACRE DE 1988

 

Le document audio de l'Ayatollah Montazeri fait trembler le régime

 

 

Massacre des prisonniers politiques en Iran : bouleversante révélation

 

France Culture : Voix du Conseil National de la Résistance Iranienne

 

Un documentaire d’Olivier Steiner et Assia Khalid

 

Maryam Radjavi à la conférence de solidarité avec les peuples du Moyen Orient

Iran - Fiche d’information : dossiers sur Rohani

Maryam Radjavi rencontre une délégation de la résistance syrienne de haut niveau- 12 juin 2016

UNE EXPOSITION SUR ALEP L’HÉROÏQUE REND HOMMAGE À LA RÉSISTANCE DU PEUPLE SYRIEN- 14 JUIN, 2016

 

PUBLIC HANGING IN IRAN - KARAJ

Iran - UN PRISONNIER EST TABASSEE EN AVANT SON EXECUTION EN PUBLIC

LES PARENTS DE HUIT PRISONNIERS EXECUTES EXPRIMENT LEURS COLERES

DE JEUNES IRANIENS SOUMIS À DES PUNITIONS DEGRADANTES EN PUBLIQUE

Le CNRI sur Twitter