Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : le régime condamne tous les membres d’une église à la prison

Iran : le régime condamne tous les membres d’une église à la prison

Le régime iranien a condamné tous les membres d’une église à un an d’emprisonnement pour avoir pratiqué le christianisme, selon une ONG qui soutient les chrétiens en Iran. Article 18 a twitté jeudi : « Un couple chrétien a rapporté qu’une cour à Boushehr venait de les condamner, eux et dix autres chrétiens iraniens, à un an d’emprisonnement chacun pour « propagande contre la République islamique en faveur du christianisme. » Ce groupe de chrétiens convertis avait été arrêté le 7 avril 2015. »

Mohabat News, un site web chrétien, a rapporté la semaine dernière que le couple chrétien iranien été accusé « d’orienter le pays vers la chrétienté ». Jeff King, président d’International Christian Concern, a confirmé vendredi que chaque membre de la congrégation était condamné à un an de prison.

J. King a déclaré : « Obtenir des informations sur les arrestations de chrétiens est incroyablement difficile étant donné la nature de censure de l’Iran. Mais selon les cas que nous suivons, c’est la première fois cette année que nous voyons une peine de prison rendue pour des accusations comme « orientation du pays vers la chrétienté. » Cela peut être interprété comme une référence à Israël, le berceau de la chrétienté, mais aussi comme un pays contre lequel l’Iran a une position très agressive. »

Téhéran ne reconnait pas légalement la chrétienté comme une religion, mais selon le rapport du Département d’État américain en 2017 sur la liberté de culte en Iran, cela ne vaut pas pour les musulmans qui se sont convertis au christianisme.

En fait, le rapport indique que le Code pénal iranien préconise la peine de mort pour tout non musulman qui essaie de convertir des musulmans, qui créer de l’hostilité envers Dieu et qui insulte le prophète. Ce sont des accusations intentionnellement vagues qui sont utilisées contre tous ceux qui remettent en question le régime et souvent contre les prisonniers politiques.

Le rapport indique également que le régime iranien a une longue histoire de harcèlement, d’intimidation et d’arrestation des minorités religieuses dans le pays.

Open Doors USA rapporte que l’Iran est le foyer de 800 000 chrétiens ; un nombre largement sous-estimé par le régime iranien qui souhaite marginaliser ses chrétiens. L’organisation liste l’Iran comme 10e pire pays au monde pour être chrétien.

Ce n’est qu’un exemple de plus d’abus des droits humains perpétré par le régime iranien. Les Iraniens devraient jouir de la liberté de culte sans intrusion de la part du régime et sans craindre de peine de prison (ou pire). Ce n’est qu’une raison de plus pourquoi les Iraniens demandent le changement de régime.

 

Contactez-nous

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés