Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Journée mondiale contre la peine de mort : l’Iran des mollahs dans le collimateur

Journée mondiale contre la peine de mort : l’Iran des mollahs dans le collimateur

Dans son dernier rapport à l’Assemblée général des Nations Unies, Le secrétaire général de l’ONU se déclare « préoccupé par la poursuite de l’application de la peine de mort à un large éventail d’infractions, y compris celles qui ont une portée vague ou incertaine, telles que l’infraction de « propagation de la corruption sur terre », et « alarmé par la poursuite de l’exécution de délinquants mineurs ».( A/73/299 – 6 août 2018).

A l’occasion de la journée internationale contre la peine de mort, le Comité de soutien aux Droits de l’Homme en Iran (CSDHI), soutenu par le Comité des maires de France pour un Iran démocratique (CMFID) et par Mme la maire du 5ième arrondissement de Paris, Florence Bertoult ; a organisé une conférence/exposition ce mercredi 10 octobre à la Mairie du 5e arrondissement de Paris qui fait face au monument du Panthéon.

Le pouvoir théocratique en Iran détient toujours le sinistre record de l’application de la peine de mort dans le monde proportionnellement à sa population.

Cette année 2018 correspond également au 30ième anniversaire du massacre de plus de 30.000 prisonniers politiques en Iran suivant un fatwa de l’ayatollah Khomeiny. Massacre reconnu comme un « crime contre l’Humanité » par Amnesty International et plusieurs experts internationaux.

Ce sont les thèmes qui ont été développés durant cette conférence par de nombreux orateurs qui sont intervenus après l’ouverture de la séance par la modératrice Sara Nourri, Avocate –membre du CSDHI et le discours de bienvenue prononcé par Florence Berthout, Maire du 5 ème Arrondissement. Mme Sarvnaz Chitsaz, présidente de la commission des femmes du CNRI a donné lecture d’un message de Mme Maryam Radjavi, Présidente élue du CNRI, saluant la maire du 5e pour la tenue de cette conférence et son opportunité compte tenu de la situation de crise intérieur et de répression qui prévaut en Iran.

Parmi les personnalités présentes, on peut citer notamment : Jean-François Legaret, Maire du 1er Arrondissement de Paris, co-président du Comité des maires de France pour un Iran démocratique ; Alejo Vidal-Quadras, Vice-Président du Parlement Européen (1999-2014) Président de : International Committee In Search of Justice (ISJ) ; Ingrid Betancourt, Ancienne otage et candidate à la présidentielle colombienne ; Gilbert Mitterrand, Président de la Fondation Danielle-Mitterrand – France Libertés ; François Colcombet, Ancien magistrat et député, président de la Fondation des Etudes pour le Moyen Orient FEMO. Jean-Pierre Michel, parlementaire honoraire, président du Comité Français pour un Iran Démocratique CFID ; Jean-Pierre Béquet, Ancien maire d’Auvers-sur-Oise ; Pierre Bercis, Président de Nouveau Droit de l'Homme ; Jean Pierre Muller, conseiller départemental du Val d’Oise, Maire et de Magny- en-Vexin, Co-Président du Comité des maires de France pour un Iran démocratique ; Jean-Pierre Brard, Ancien député-maire de Montreuil ; Bruno Macé, Maire de Villiers-Adam ; Dhaou Meskine, co-président du Comité des musulmans de France contre l’extrémisme et pour les Droits Humains

Une prestation musicale a accompagné la séance avec Hamid-Reza Taherzadeh, Compositeur, maître du Tar iranien.

 

Contactez-nous

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés