Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Des dizaines de familles et de partisans de l’OMPI ont été arrêtés en Iran

À la veille des évènements organisés sur cinq jours par la Résistance iranienne à Achraf-3, en Albanie, le ministère iranien du Renseignement (VEVAK) a convoqué et arrêté de nombreuses familles et sympathisants de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI).

À Téhéran, Sediqeh Moradi, Mehdi Khavas, Hassan Atar, Valiyollah Gholam-Nejad, le Dr Hani Yazarloo et son fils Houd font partis des personnes arrêtées. Alireza Nabavi a pour sa part été arrêté à Semnane, dans le sud-est du pays. Certains sont d'anciens prisonniers politiques qui ont purgé de longue peine de prison dans les années 80 et 90.

La Résistance iranienne appelle le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et les autres organes de défense des droits humains à condamner la nouvelle vague d’arrestations en Iran. Une action immédiate est nécessaire pour obtenir leur libération.

La Résistance iranienne appelle également à la mise sur pied d’une mission internationale indépendante pour enquêter sur l’état catastrophique des prisons iraniennes et du sort des prisonniers d’opinion iraniens.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 juillet 2019

Contactez-nous

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés