Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

L'affaire de détournement de fonds du régime iranien occulte les vrais criminels

Le pouvoir judiciaire du régime iranien a annoncé ce qui pourrait être la plus importante affaire de détournement de fonds de son histoire, soit 6,6 milliards d'euros (7,4 milliards de dollars).

Comme beaucoup d'autres scandales de détournement de fonds au cours des dernières années, cette affaire se concentre sur des stratagèmes visant à contourner les sanctions imposées par les États-Unis, avec plus d'une douzaine de dirigeants et membres du conseil d'administration de sociétés pétrochimiques accusés d'avoir commis des crimes financiers entre 2010 et 2013.

L'Iran s'enfonce plus profondément dans la récession

L'Iran s'enfonce plus profondément dans la récession

Les Iraniens descendent dans les rues au mépris du régime corrompu qui gouverne leur pays depuis plus d'un an. La corruption est visible à tous les niveaux de la direction du pays et, alors que la population s'enfonce davantage dans la pauvreté, les responsables ne semblent pas avoir de tels problèmes financiers personnels.

Les États-Unis sanctionnent des agents du régime iranien pour cyberattaques

Les États-Unis sanctionnent des agents du régime iranien pour cyberattaques

Les États-Unis ont inculpé mercredi deux Iraniens pour avoir lancé une importante cyber-attaque à la ransomware, connue sous le nom de « SamSam », et en ont sanctionné deux autres pour avoir échangé les paiements de rançon de la crypto-monnaie Bitcoin en rials iraniens.

Qui est le plus touché par les sanctions contre le régime en Iran ?

Avec la nouvelle série de sanctions, la propagande du régime iranien veut faire croire qu’il se soucie des Iraniens. Tout en prétendant que la population iranienne est la cible réelle des sanctions, le régime ne répond pas aux questions suivantes :

Les « institutions religieuses » et les dirigeants corrompus du régime iranien exonérées d’impôts

 L'économie iranienne est entrée dans un cercle vicieux et le régime iranien blâme les autres pour les problèmes économiques du pays. Les Iraniens protestent depuis des mois contre la corruption du régime, dont plusieurs de ses institutions religieuses – dont la plupart sont contrôlées par le Guide suprême Ali Khamenei – sont exonérées d'impôts.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés