Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Les exportations de pétrole du régime iranien baissent considérablement

Les exportations de pétrole du régime iranien baissent considérablement

Les exportations de pétrole iranien ont commencé à baisser significativement en août dernier, certains des plus gros clients de Téhéran ayant commencé à réduire ou mettre un terme à leurs importations. Ceci intervient à la veille des sanctions américaines contre les exportations de pétrole iranien.

Les sanctions pétrolières impactent déjà douloureusement le régime iranien

Les sanctions pétrolières impactent déjà douloureusement le régime iranien

La production iranienne de pétrole brut a de nouveau chuté en août, en grande partie en raison de la menace des sanctions américaines sur l’industrie pétrolière qui entrera en vigueur en novembre.
L'Agence d'information sur l'énergie rapporte pour sa part que la pression sur le pétrole iranien pourrait entraîner une flambée des prix du pétrole. Créée par le Congrès des États-Unis en 1977, l'agence est un organe indépendant de la statistique au sein du ministère de l'énergie des États-Unis.

Les maux du régime iranien

Les maux du régime iranien

Le 13 août 2018, le Guide suprême Ali Khamenei a affirmé que le régime ne se trouvait dans aucune impasse et a simplement recommandé « une gestion révolutionnaire et efficace pour résoudre les problèmes. »

La crise de la monnaie iranienne s'aggrave

La crise de la monnaie iranienne s'aggrave

La dévaluation de la monnaie nationale iranienne continue de s'accélérer après la restauration des sanctions américaines. Les sanctions ont impacté divers marchés iraniens d'importation et d'exportation. La deuxième vague de sanctions devrait revenir début novembre, ciblant l'industrie pétrolière du régime iranien et le secteur bancaire, ainsi que les tiers qui font des affaires avec le régime islamiste.

Les pêcheurs iraniens trahis par les mollahs

La trahison des pêcheurs iraniens par les mollahs

Il n’y a pas si longtemps, les dirigeants du régime iranien démentaient la présence de pêcheurs chinois dans les eaux du Golfe persique et de la mer d’Oman. Mais à cause de leur augmentation significative, le régime a dû se résoudre à reconnaître qu’un contrat avait été signé entre les pêcheurs chinois et Shilat (la société de pêche du sud de l’Iran).

L’impasse économique et politique du régime en Iran

Masoud Karbasian est le second ministre du gouvernement Rohani qui va être limogé par le parlement. Il y a environ trois semaines, le ministre du Travail, Ali Rabii a également été renvoyé. Le 11 septembre, les ministres de l’Industrie et de l’Éducation seront également convoqué à répondre pour l’incapacité du système.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés