Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

L'économie iranienne au bord de l'effondrement ?

iran-economie

Selon un rapport d'experts du Service de recherche du Congrès, l'économie iranienne pourrait décliner et s'effondrer, en particulier après le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire de 2015 avec l’Iran, officiellement connu sous le nom de Plan global d’action conjoint (JCPOA).

Les États-Unis et les pays du Golfe imposent des sanctions au Hezbollah soutenu par le régime en Iran

Hassan-Nasrallah-and-Qasem-Soleimani-terrorists-iran

Le Centre contre le financement du terrorisme (CFCT) a pris des mesures significatives cette semaine contre un groupe terroriste soutenu par le régime en Iran : le Hezbollah libanais et ses responsables. Selon une déclaration du Département du Trésor américain, toutes les sept nations membres ont pris ces mesures contre « le conseil consultatif », l’organe de décision du Hezbollah.

Iran : le choc de la devise

Iran : le choc de la devise

En moins de deux mois, la monnaie iranienne a significativement chuté et ne peut pas être justifiée logiquement en termes économiques. Le changement a été tellement drastique que le marché a dû faire face à une inflation sévère.

Iran : les producteurs nationaux sous pression

Iran : les producteurs nationaux sous pression

Dans une interview avec l’agence de presse Tasnim le 5 mai 2018, Mohammad Khaze’i, un producteur de vêtements iranien a déploré que les matières premières utilisées dans le textile étaient importées et avec le taux d’inflation et la chute de la monnaie, les unités de production se retrouvent face à des difficultés insurmontables.

L'évasion fiscale en Iran : la partie erratique de l'économie ?

Iran-fiscale-economie

Alors que tous les gouvernements sous le régime des mollahs, y compris le gouvernement actuel présidé par Hassan Rohani, ont augmenté les impôts chaque année pour couvrir une partie des dépenses du gouvernement, les entités du régime et les entreprises affiliées refusent de payer leurs impôts. Alors que ces entreprises et entités gagnent des milliers de milliards chaque année et ont la mainmise sur la plus grande partie de l'économie iranienne.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés
;