lundi, janvier 17, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieLes grandes banques mondiales rechignent à négocier avec le régime en Iran

Les grandes banques mondiales rechignent à négocier avec le régime en Iran

CNRI – Un responsable de la Chambre du Commerce du régime iranien a annoncé que les négociations entre la Banque Centrale d’Iran et les grandes banques mondiales sont presque à l’arrêt.

Hossein Salimi, membre de la Commission Nationale de la Chambre Internationale du Commerce (ICC), a déclaré : « Avec la publication de certains rapports de Swift indiquant que des compagnies coopérant avec l’Iran ont été pénalisées, ces négociations sont au ralentie et les grandes banques Européennes s’inquiètent de la reprise des sanctions bancaires contre l’Iran et des restrictions et sanctions américaines. »

« Certaines des pénalités et amendes imposées par SWIFT les inquiètent tellement que les négociations actuelles entre les banques iraniennes et les principales banques du monde sont presque à l’arrêt », a rapporté l’agence de presse officiel Mehr, lundi en citant Salami.

Les inquiétudes au sujet des liens bancaires avec le régime iranien ne se limitent pas aux banques Européennes. Les banques chinoises également ont bloqué les comptes de certains de leurs clients iraniens en août 2017.

Selon l’agence de presse ISNA, « La chine a bloqué des comptes iraniens dans les banques ABC, ICBC, et MERCHANT, une mesure sans précédent. »

Un rapport d’août 2017 publié par la Commission nationale pour la sécurité et les politiques du Parlement, concernant la signature de l’accord nucléaire entre Téhéran et les pays occidentaux, a souligné les inquiétudes des grandes banques Européennes sur leur coopération avec l’Iran et relevé que seulement quelques petites banques européennes acceptent de coopérer avec le régime iranien.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe