dimanche, avril 11, 2021
Accueil Actualités Actualités: Economie Total n'investira plus en Iran

Total n’investira plus en Iran

 Le Monde – Dans un article publié jeudi 10 juillet dans le quotidien britannique The Financial Times, Christophe de Margerie, le PDG de Total, annonce que la firme pétrolière française va renoncer à investir en Iran, jugeant la situation trop risqué. Le groupe français avait pourtant signé en 2006 un accord sur l'exploitation des réserves de gaz de South Pars, dans le sud du pays. Il devait y créer les infrastructures nécessaires à la production de gaz naturel liquéfié, d'une très grande valeur à l'exportation avec la hausse actuelle des matières premières.

 

"TROP DE RISQUES POLITIQUES"

"Aujourd'hui, nous prendrions beaucoup trop de risques politiques à investir en Iran, les gens diraient : 'Total est prêt à n'importe quoi pour faire de l'argent'", explique Christophe de Margerie. Le PDG du groupe français fait cette annonce au lendemain d'une série d'essais de tirs de missiles par l'Iran et alors que, depuis plusieurs semaines, Téhéran fait l'objet de fortes pressions internationales sur son programme nucléaire. Dernièrement, les Etats-Unis ont proposé de sanctionner plus durement l'Iran, en sanctionnant les sociétés qui y font des affaires.

COUP DUR POUR LE SECTEUR ÉNERGETIQUE IRANIEN

Washington, qui était particulièrement préoccupé par les investissements de Total en Iran, reconnaît que dissuader les transferts de compétences et de capitaux occidentaux est un moyen de pression beaucoup plus efficace que les habituelles sanctions financières. Une stratégie qui a le don d'agacer Christophe de Margerie : "Vous enlevez deux des principaux pays [l'Iran et l'Irak] du système et ensuite vous dites qu'il n'y a pas assez de pétrole et de gaz. Comme c'est surprenant !"

Selon le Financial Times, le retrait de Total est un coup dur pour le secteur énergétique iranien : le groupe français était le dernier grand groupe occidental à envisager des investissements conséquents pour développer les immenses réserves de gaz naturel du pays.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe