Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran : La Commission des femmes du CNRI condamne l’acharnement des mollahs contre Nasrin Sotoudeh

Iran : La Commission des femmes du CNRI condamne l’acharnement des mollahs contre Nasrin Sotoudeh

La Commission des femmes du Conseil National de la Résistance iranienne (CNRI) a condamné la lourde peine de prison prononcée contre la militante iranienne Nasrin Sotoudeh.

Victim de l’acharnement du régime despotique et misogyne des mollahs, la célèbre avocate qui purge une peine de prison de cinq ans, a été condamnée à dix années d'emprisonnement supplémentaires et 148 coups de fouet, ont rapporté les médias. Pour sept chefs d'accusations regroupés dans un même dossier, elle aurait été condamnée au total à 33 années de prison.

Iran / Journée internationale des femmes : Rapport de la Commission des femmes du CNRI

Iran / Journée internationale des femmes : Rapport de la Commission des femmes du CNRI

L'année dernière, alors que nous préparions notre rapport annuel 2018, l'Iran traversait une vague massive de protestations qui s'est rapidement étendue à quelque 160 villes à travers le pays. 

Un an plus tard, les protestations quotidiennes et les soulèvements à l'échelle nationale sont devenus une tendance régulière, transformant le visage d'une nation opprimée en celui d'un peuple insurgé qui exige « la liberté et un changement de régime » aux quatre coins du pays.

Les manifestations et protestations se poursuivent en Iran

Les femmes iraniennes ont largement participé aux manifestations à travers le pays lundi, mardi et mercredi, selon des informations parues dans la presse. Les femmes ont longtemps été le moteur du changement politique en Iran, comme lors de la Révolution pour renverser le Shah et le soulèvement qui a commencé en décembre 2017.

Iran : Le régime refuse d'adopter un projet de loi visant à empêcher la violence à l'égard des femmes

Iran : Le régime refuse d'adopter un projet de loi visant à empêcher la violence à l'égard des femmes

Le pouvoir judiciaire iranien a demandé la révision du projet de loi sur la sécurité des femmes face à la violence, exprimant des doutes sur la possibilité que les lourdes peines prévues dans le projet de loi pour sanctionner la violation des droits des femmes affaiblissent la structure familiale, par exemple en emprisonnant un homme pour avoir battu sa femme.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés