lundi, janvier 17, 2022
AccueilActualitésActualités: FemmesIran - 70 personnes arrêtées lors de fêtes privées

Iran – 70 personnes arrêtées lors de fêtes privées

Iran - 70 personnes arrêtées lors de fêtes privées

CNRI – Les médias officiels du régime iranien ont rapporté que près de 70 filles et garçons ont été arrêtés lors de deux fêtes privées.

Un groupe de 45 personnes a été arrêté lors d’un raid contre une fête privée organisée dans un atelier situé dans les banlieues de la ville de Qom, le lundi 1er mai 2017, a rapporté l’agence de presse Mizan, affiliée au pouvoir judiciaire du régime iranien, qui rapporte les propos de Mehdi Kahe, Procureur général du Tribunal révolutionnaire de la province de Qom.

Kahe a déclaré : « Après avoir reçu des rapports de la police de sécurité et d’informations de la province de Qom sur la présence d’un certain nombre d’hommes et de femmes dans un atelier d’ameublement dans les banlieues de la ville et après avoir obtenu un ordre juridique, des policiers ont immédiatement été dépêchés sur le lieu. »

Selon ce responsable, 14 des personnes arrêtées ont été envoyées en prison.

La même agence de presse a signalé qu’à la veille du dimanche 30 avril 2017, la police a arrêté 25 garçons et filles lors d’une fête d’anniversaire dans une Pizzeria de la métropole d’Ahwaz (province du Khouzistan, dans le sud-ouest de l’Iran).

Selon le rapport, la police a arrêté tous les participants à la fête et ils ont été présentés aux autorités judiciaires. Le magasin dans lequel la fête avait lieu a été scellé.

Selon un rapport antérieur du journal officiel Rokna, des policiers et des responsables de la sécurité publique ont également arrêté 36 filles et garçons qui faisaient la fête dans une maison privée située dans la ville d’Abadan dans la soirée du 29 avril 2017.

Selon la même agence de presse, toutes les personnes arrêtées ont été livrées aux autorités judiciaires pour une enquête plus approfondie.

Les raids de la police lors de fêtes privées et nocturnes ont considérablement augmenté ces derniers mois.

« Le régime des mollahs intensifie la censure et les restrictions sur les sites de médias sociaux et les applications dans une tentative désespérée pour faire face au mécontentement croissant et à la rage au sein de la jeune génération », a déclaré Shahin Gobadi, membre de la Commission des affaires Etrangères du Conseil National de la Résistance iranienne.

« Alors que nous nous rapprochons du simulacre d’élection du 19 mai, il est devenu très évident que l’attente de modération ou de réforme pendant le mandat d’Hassan Rohani n’a été qu’un mirage. Les factions du régime sont en totale unanimité en ce qui concerne la répression sur le plan national, l’exportation du terrorisme, l’extrémisme islamique et la prolifération des armes de destruction massive », a ajouté M. Gobadi.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe