dimanche, août 9, 2020
Accueil Actualités Actualités: Femmes L’exécution d’une femme porte à 100 le nombre de femmes pendues sous...

L’exécution d’une femme porte à 100 le nombre de femmes pendues sous Rohani

Iran - L’exécution d’une femme porte à 100 le nombre de femmes pendues sous Rohani

Par Sedighe Shahrokhi

La semaine dernière, le régime iranien a pendu une femme dénommée Fatemeh R. dans la sinistre prison de Gohardacht (Rajai-Shahr) à Karaj, selon les médias officiels. La mort de Fatemeh marque l’exécution de la centième femme depuis l’entrée en fonction d’Hassan Rohani à la présidence du régime des mollahs.

Fatemeh a été arrêtée en 2015 à l’âge de 17 ans, pour avoir tué son mari lors d’une querelle de famille, a rapporté le site Web officiel News.ir, le 16 décembre 2019.

Elle était mineure au moment où le crime présumé a été commis, selon la Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne.

Récemment, le régime des mollahs a exécuté un couple dans une prison de Machhad, dans le nord-est de l’Iran. Selon l’agence de presse officielle ROKNA, une femme, identifiée comme Maryam, 32 ans, a été pendue avec son mari, Mehdi R., à l’aube du 8 décembre à la prison centrale de Machhad.

Maryam est la 99e femme à être exécutée pendant le mandat de Hassan Rohani en tant que présient iranien, a déclaré la Commission des femmes du CNRI.

Elle a été la deuxième femme à être exécutée en Iran en l’espace d’une semaine, selon Iran Human Rights Monitor, un groupe de défense des droits humains. Selon HRM Iran, Somayyeh Shahbazi Jahruyi a été pendue le 4 décembre 2019 à la prison de Sepidar d’Ahvaz, au sud-ouest de l’Iran.

Au moins 4 000 personnes ont été exécutées pendant le mandat de M. Rohani. Le nombre réel d’exécutions dépasse certainement les 4 000, car la plupart des exécutions en Iran ont lieu en secret. Le régime des mollahs détient le record d’exécutions par habitant.

Selon Javaid Rehman, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits humains en Iran, jusqu’à présent en 2019, « des estimations prudentes indiquent qu’au moins 173 exécutions ont eu lieu ».

M. Rehman a également déclaré à la commission des droits de l’homme de l’Assemblée générale des Nations unies qu’il disposait d’« informations crédibles » selon lesquelles au moins 90 délinquants juvéniles se trouvent actuellement dans le couloir de la mort en Iran.

« Les mollahs ont exécuté sept délinquants juvéniles l’année dernière et deux depuis le début de l’année, même si la législation sur les droits humains interdit la peine de mort pour toute personne de moins de 18 ans », a ajouté M. Rehman.

M. Rehman s’est également déclaré profondément préoccupé par le recours général à la peine de mort en Iran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe