mercredi, décembre 2, 2020
Accueil Actualités Actualités: Femmes L’insécurité et les violences contre les femmes hantent les villes iraniennes

L’insécurité et les violences contre les femmes hantent les villes iraniennes

L’insécurité et les violences contre les femmes hantent les villes iraniennes

CNRI – Dans son édition du 23 Juillet, le journal officiel ‘Mardom-Salari’ évoque la situation d’insécurité et de violences qui rend la vie des femmes et des enfants difficile sous le régime des mollahs en Iran. « Cela fait des années que nous entendons des informations comme les attaques à acides, les meurtres, les viols, les harcèlements, les combats au couteau, et autres crimes, à tel point que nous n’étions plus surpris, comme si la froideur de ces nouvelles amères a pénétré si profondément en nous et nous rendait si engourdi que nous ne savions pas comment réagir face à de tels incidents. »

« De tels événements conduit à l’anxiété et à la terreur au sein de la population », écrit le journal, qui ajoute : « les familles avec de petits enfants doivent être constamment préoccupés au sujet de ce qui pourrait arriver à leurs enfants quand ils sont hors de la maison. Certains ont tellement peur qu’elles n’osent même pas envoyer leurs enfants à l’école. »

Le journal mentionne le point de vue des responsables iraniens qui cherchent à relier de tels incidents au port incorrect du hijab par les femmes et écrit: « il y a ceux qui sont plus catholiques que le pape, de même que les opportunistes toujours inquiets qui prononcent les mêmes vieux discours suite à ces incidents, les reliant à l’impudicité des femmes et au non-respect du code vestimentaire islamique. Ils prétendent que si les femmes portent bien l’hijab et se comportent chastement, de tels incidents ne se produiraient pas.

Mais aucun d’eux ne dit comment un enfant innocent âgé de sept ans pourrait être impudique ou violer le code vestimentaire islamique. Pourquoi les jeunes femmes et filles, à tous les coins de la rue, sont constamment inquiètes au sujet de pareils incidents qui pourraient les menacer ? Pourquoi devraient-elles frissonner chaque fois qu’elles entendent un cycliste passer, craignant qu’il puisse y avoir un danger tapi sur leur chemin ? Pourquoi devraient-ils marcher dans les ruelles dans la peur à la tombée de la nuit, continuer à prier qu’il n’y ait personne venant de derrière avec l’intention de les molester ? »

Reconnaissant les pressions exercées contre les femmes et les jeunes filles, le journal ajoute : « il serait beaucoup mieux si nous prêtions attention à la tranquillité d’esprit des femmes et à leur sécurité autant que nous nous soucions de leur observance du code vestimentaire islamique, afin qu’elles puissent en toute sécurité sortir sans se soucier constamment d’être harcelées. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe