mercredi, juillet 8, 2020
Accueil Actualités Actualités: Femmes Le régime des mollahs pend une autre femme en Iran

Le régime des mollahs pend une autre femme en Iran

Le régime des mollahs pend une autre femme en Iran

Par Hamideh Taati
Le régime barbare des mollahs a pendu une autre femme en Iran. Elle était la 94ème femme exécutée en Iran depuis la prise de fonction d’Hassan Rohani à la présidence du régime en 2013.

Le régime iranien a pendu une autre femme dimanche à Machhad, dans le nord-est du pays, ont annoncé lundi les médias iraniens.

La femme, dont le nom n’a pas été annoncé, a été pendue à l’aube le 25 août 2019 à la Prison centrale de Machhad, selon l’agence de presse officielle ROKNA. Elle était accusée de meurtre.

Le Comité des femmes du Conseil national de la résistance iranienne a condamné l’exécution de la 94ème femme par le régime des mollahs, victime des lois et politiques misogynes du régime des mollahs et de leur destruction de l’économie.

La Commission des femmes du CNRI a exhorté les organisations internationales de défense des droits humains et des droits des femmes à intervenir et à mettre fin à la peine de mort en Iran.

Le régime iranien a exécuté quatre femmes en l’espace de huit jours en juillet.

Maliheh Salehian de Miandoab a été pendu le 16 juillet 2019 dans la prison centrale de Mahabad, dans la province iranienne du Kurdistan (ouest du pays), selon l’organisation de défense des droits de l’homme Iran Human Rights Monitor (Iran HRM).

Zahra Safari Moghaddam, 43 ans, a été pendue dans la prison de Nowshahr, dans le nord de l’Iran, le 17 juillet 2019.

Arasteh Ranjbar et Nazdar Vatankhah, deux beaux-parents qui avaient déjà fait 15 ans de prison, ont été pendus à la prison centrale d’Urmia, dans le nord-ouest de l’Iran, le 23 juillet 2019.

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’homme en Iran a déclaré dans un rapport distribué à l’Assemblée générale des Nations Unies le 16 août dernier que des violations persistantes du droit à la vie, à la liberté et à un procès équitable ont eu lieu en République islamique, dont 253 exécutions auraient été rapportées. des adultes et des enfants.

Le Rapporteur spécial, Javaid Rehman, a déclaré que le nombre d’exécutions en Iran “reste l’un des plus élevés au monde”.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe