Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

En Iran 104 femmes ont été exécutées sous le mandat de Rohani

En Iran 104 femmes ont été exécutées sous le mandat de Rohani

Par Shahriar Kia

Une Iranienne, identifiée comme Sara M, a été exécutée la semaine dernière dans la prison de Machhad, dans le centre de l’Iran, selon la Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI). Son exécution marque la 104e fois qu'une femme est exécutée pendant la présidence dite "modérée" de Hassan Rohani qui a pris ses fonctions en 2013.

L'agence de presse publique Rokna a rapporté le 14 janvier que Sara M, arrêtée à l'âge de 32 ans en 2016, avait passé deux ans en prison avant d'être exécutée début janvier 2020.

Sara M. est la première femme à être exécutée en Iran en 2020. En 2019, le régime iranien a exécuté 16 femmes parallèlement à une répression croissante en Iran. Rien qu'au cours des trois semaines de décembre 2019, six femmes ont été exécutées par le régime dans diverses prisons iraniennes.

Ces femmes ont été identifiées :

Somayyeh Shahbazi Jahrouii, 4 décembre 2019, prison Sepidar d'Ahvaz

Fatemeh Ghezel Safarlou, 4 décembre 2019, prison Gohardasht de Karaj

Nargess o-Sadat Tabaii, 4 décembre 2019, prison de Gohardasht de Karaj

Maryam, 8 décembre 2019, Prison centrale de Mashhad

Fatemeh R., 9 décembre 2019, prison de Gohardasht de Karaj

Eshrat Nazari, 18 décembre 2019, prison de Gohardasht de Karaj

Le régime iranien est le plus grand bourreau du monde par habitant et a le record le plus élevé d’exécutions de femmes dans le monde. Le code pénal du régime ne classe pas les meurtres en fonction de leur degré; par conséquent, de nombreuses femmes qui auraient tué leur agresseur masculin en état de légitime défense sont condamnées à mort.
«De nombreuses femmes attendent actuellement d'être exécutées en prison. Certaines de ces femmes sont détenues dans la prison de Qarchak dans le couloir de la mort. Ces femmes sont pour la plupart des mères et ont plusieurs enfants », a ajouté le rapport de la commission des femmes du CNRI.

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés