lundi, janvier 17, 2022
AccueilActualitésHoward Dean à Paris pour une conférence sur l'Iran et le camp...

Howard Dean à Paris pour une conférence sur l’Iran et le camp Liberty

CNRI – « Les États-Unis devraient protéger les 3000 résidents du camp Liberty et ne doit pas les «vendre» au cours des négociations sur le nucléaire », a affirmé l’ancien gouverneur américain, Howard Dean, lors d’une conférence à Paris.

 

« L’Iran avait déjà menti à propos de son but d’obtenir une bombe nucléaire. Les Etats-Unis ne devraient pas laisser ternir son image et laisser fragiliser sa position dans le monde en faisant un deal avec des gens qui ne respecte pas leur parole », a-t-il dit dans un discours prononcé le 12 Avril.

Voici des extraits du discours de l’ancien président du Parti démocrate américain :

 « Nous avons déjà fait un deal avec les mollahs. Ils nous ont menti et ils ont continué leur programme nucléaire. Alors, est-ce que nous devons maintenant faire encore un nouveau deal avec les mollahs et vendre les 3000 personnes (opposants iraniens) qui sont actuellement dans le camp Liberty (en Irak) qui s’apparente à un camp de prisonnier, pour obtenir un accord à court terme avec les mollahs ? 

« Vous connaissez le bilan des mollahs : une hausse sans précédent du nombre des exécutions sous la présidence du soi-disant modéré Rohani, des pendaisons publiques, des flagellations publiques. Les gens sont exécutés en Iran simplement parce qu’ils sont en désaccord avec les mollahs. 

« Si les mollahs disent qu’ils vont faire du monde un endroit paisible, laisser leur montrer cela en laissant tranquille ces 3000 personnes qui vivent au camp Liberty. Qu’ils les laissent partir en Europe et aux Etats-Unis, ce qui aurait du être déjà fait. Tout deal que nous ferons avec les mollahs doit inclure la liberté des gens qui vivent au camp Liberty à qui les États- Unis d’Amérique a donné des promesses écrites il y a 10 ans. 

« Ne vendons pas notre pays et nos propres principes pour un succès diplomatique de courte durée. Cela fait 10 ans que nos commandants sur le terrain ont signé un document que les 100 personnes tuées à Achraf et à Liberty portaient sur eux au moment de leur exécution par Maliki et les mollahs. Quand est-ce que mon gouvernement va entreprendre les actions nécessaires pour défendes nos principes ? »

Le Camp Liberty en Irak abrite des milliers de membres de l’opposition iranienne les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) qui ont avaient vécu durant plusieurs des décennies au camp d’Achraf en Irak.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe