Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Nombreuses arrestations de jeunes dans le sud-ouest de l’Iran

Appel à les faire libérer

A Ahwaz, dans le sud-ouest de l’Iran, les forces de sécurité ont lancé le 8 avril un raid d’une rare violence dans les quartiers Hamidieh et Mollashieh, à forte concentration de la minorité arabe, et dans le secteur de Kouy-e-Enghelab, faisant une quarantaine d’arrestations parmi les jeunes. Ce jour-là un poète de la minorité arabe, Ahmad Hadj Sobhan, a aussi été interpellé dans le quartier de Kout Abdallah et emmené vers une destination inconnue.

 

Cette répression intervient pour contenir la montée des protestations populaires, en particulier dans la province du Khouzistan.

Le mois dernier, la population d’Ahwaz et sa jeunesse courageuse avaient manifesté contre l’immolation par le feu de Younes Assakareh, un petit vendeur de rue de la ville de Khorramchahr. Elles avaient transformé ses funérailles et saisi l’occasion d’un match de football pour protester vigoureusement contre la dictature religieuse en place.

Cerné de crises, le régime inhumain des mollahs fait monter d’un cran la répression pour endiguer les protestations croissantes.

La Résistance iranienne appelle le Haut commissaire aux droits de l’homme et le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, ainsi que les autres instances concernée à agir de toute urgence pour faire libérer les personnes interpellées.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 avril 2015

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés