Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Les ingérences du régime iranien au Pakistan

Les ingérences du régime iranien au Pakistan

Le régime iranien augmente son implication avec les groupes extrémistes chiites au Pakistan affirment les analystes qui soulignent la politique déstabilisatrice de Téhéran dans la région.

Le régime iranien soutient les séparatistes sindhi et baloutches ainsi que les groupes rebelles avec des fonds, des entrainements militaires et des armes etc. Téhéran aurait financé de nombreux groupes d’insurgés au Pakistan avec pour but principal de déstabiliser les efforts des États-Unis au Moyen-Orient.

Un de ces groupes, le Tahrik-e-Jafaria Pakistan (TJP), a admis qu’il avait des liens avec le régime iranien. Le vice-président du TJP, Deedar Ali, a déclaré que ce groupe n’était pas violent : « Nous sommes connus comme un groupe militant, mais je réfute ces accusations. Nous n’avons jamais participé à des activités militaires, bien que nous, les chiites, avons une prédominance dans la région Gilgit Balistan au Pakistan. »

Le TJP est considéré par le gouvernement du Pakistan comme une organisation terroriste. Les experts affirment que le TJP œuvre à mettre en place une société fondée sur « l’Islam pur ». Le vice-président de ce groupe a affirmé que le TJP at « des liens étroits avec l’Iran et un objectif commun sous la même idéologie, c’est-à-dire rester uni avec l’actuel Guide suprême iranien, Ali Khamenei, qui est le pouvoir suprême. Ses mots sont des décrets pour nous. »

Le rôle de l’Iran dans la région a été néfaste pour beaucoup de pays dans la région dont la Syrie, l’Irak et le Yémen. Téhéran est le premier État qui soutient le terrorisme et les responsables du renseignement attirent l’attention sur la présence néfaste des affidés du régime iranien au Pakistan.

Téhéran a recruté des milliers de chiites afghans et de pakistanais pour se battre en Syrie avec les forces de Bachar el-Assad dans la guerre qui déchire le pays. Téhéran fournit les combattants avec des paiements réguliers et leur a promis un travail en Iran lorsque la guerre sera finie. Le régime utilise ces combattants pour augmenter sa présence et son influence dans la région.

Les analystes s’inquiètent de la situation au Pakistan et affirment qu’elle pourrait s’empirer avec plus de violence. Au début de l’année, Donald Trump a accusé le Pakistan d’avoir échoué à agir contre les sanctuaires terroristes. 2 milliards de dollars en aide militaire au Pakistan ont été coupés et il a été annoncé la semaine dernière que 300 millions de dollars supplémentaires seraient également suspendus.

L’ingérence du régime iranien dans la région entrave la résolution des crises, prolonge les conflits et détruit les vies des civils qui se retrouvent entre deux feux. Seul le changement de régime à Téhéran apportera la paix en Iran et dans la région.

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés