Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Le régime iranien effrayé par le sommet polonais

Le régime iranien effrayé par le sommet polonais

Par Mohammad Sadat Khansari

Un sommet international se tiendra en Pologne le mois prochain sur la politique à adopter vis-à-vis du régime iranien. Peu de détails sur le sommet ont été dévoilés et les pays qui y seront présents n’ont pas encore été désignés, mais cela n'a pas empêché le régime iranien de s'en prendre à la Pologne et aux États-Unis pour cette initiative.

Le chef de la sécurité nationale iranienne Ali Shamkhani, essayant de paraître indifférent, a déclaré à des journalistes : « Quand quelqu'un qui dit « sanctions avec pression maximale » est réduit à tenir des « séminaires et conférences », cela signifie seulement qu'il a perdu le dessus. » Il a également déclaré que la planification d'un tel sommet par l'administration Trump ne montre rien d'autre que de la « confusion » et un « manque de succès. »

Javad Zarif, le ministre des Affaires étrangères du pays, a également commenté la nouvelle. Il a déclaré sur Twitter que le sommet en Pologne est un « cirque désespéré. » Il a également déclaré que « ceux qui ont assisté au dernier spectacle américain anti-iranien sont soit morts, soit déshonorés, soit marginalisés. Et l'Iran est plus fort que jamais. » Il s'agit d'une référence au sommet qui s'est tenu en Égypte en 1996.

L'annonce du sommet a été faite par le secrétaire d'État Mike Pompeo lors de sa tournée au Moyen-Orient. Le sommet se tiendra à Varsovie les 13 et 14 février et la sécurité et la stabilité au Moyen-Orient seront au centre des débats. Le secrétaire d'État a spécifiquement mentionné l'Iran lorsqu'il a parlé du programme du sommet, soulignant que « veiller à ce que l'Iran ne soit pas une influence déstabilisatrice» figurait en tête de l'ordre du jour.

Le département d'État américain, bien qu'il n'ait pas précisé les pays qui seront représentés, a déclaré que des dizaines de pays ayant un intérêt dans la stabilité de la région participeront au sommet.

Il sera intéressant de voir quels pays européens y participeront, car nombre d'entre eux ont été très réticents à s'exprimer sur le régime iranien. Les signataires européens de l'accord nucléaire iranien de 2015, officiellement connu sous le nom de Plan d'action global conjoint, ont été très conciliants avec l'Iran – désireux de préserver cet accord.

La participation de l'Europe serait un coup dur pour le régime iranien qui a subi une série de revers ces derniers mois. Le peuple iranien exerce des pressions constantes sur le régime depuis plus d'un an et il est fermement convaincu que le régime théocratique s’effondrera par le soulèvement du peuple. Le plus tôt sera le mieux. La présence de l'Europe au sommet serait une bonne nouvelle pour les Iraniens et un coup dur pour le régime.

 

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés