Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

CNRI: La crainte du régime concernant la cérémonie d’Arbaïne en Irak et son plan de répression

CNRI: La crainte du régime concernant la cérémonie d’Arbaïn en Irak et son plan de répression

Le régime iranien a pris des mesures répressives sans précédent dans la crainte d’une recrudescence des manifestations de la population irakienne contre la mainmise de Téhéran sur les affaires de l’Irak. Des manifestations qui ont déjà fait environ 200 morts et 7 000 blessés. Le Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI, pasdaran) et la Force Qods, commandé par Qassem Soleimani, ont déployé de nouvelles forces pour rejoindre leurs éléments déjà stationnées en Irak.

Des forces inféodées d'autres pays de la région ont également été transférés en Irak sous la direction du CGRI.

Déploiement général des forces du CGRI en Irak
Selon des informations recueillies au sein du régime, notamment au sein des pasdaran, par l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI), Téhéran a envoyé un grand nombre de militaires iraniens et des membres de la milice du Bassidj de différentes provinces iraniennes en Irak.

Le CGRI a systématiquement déployé des troupes en Irak à partir de différentes provinces iraniennes. Ils ont été envoyés sous forme de bataillons sous prétexte d'assurer la sécurité des villes clés telles que Karbala, Najaf, etc.

Selon ce rapport, le quartier général des services de renseignement des pasdaran a déployé ses agents de renseignement de différentes provinces iraniennes vers l’Irak. Les services de renseignement ont été informés qu'ils sont en mission spéciale et seront organisés dans différentes provinces irakiennes.

Les membres du personnel des pasdaran entrent en Irak sous prétexte de fournir des services et d’orienter des convois de pèlerinages. Les troupes des Bassij et les membres de leur famille ont été envoyé sous le couvert de convois de pèlerinage en Irak.

Présence des pasdaran pour réprimer les Irakiens
Au cours des trois dernières années, le CGRI a déployé cde façons permanent certaines de ses unités, notamment celles des provinces frontalières connaissant l'arabe ou le kurde, dans les grandes villes irakiennes et Bagdad. La période de service en Irak dure jusqu'à trois ans.

Ce personnel a aidé « les Forces de mobilisation populaires irakiennes » (la milice inféodée à Téhéran) à contrôler et à réprimer le peuple irakien. Leur mission est de partager l'expérience des pasdaran dans l'identification et la répression des dissidents. Selon des informations recueillies au sein des pasdaran, plusieurs agents du régime auraient été blessées en réprimant le récent soulèvement du peuple irakien. En outre, les membres du personnel qui venaient de terminer leur service en Irak et qui s'étaient rendus en Iran, ont été redéployés en Irak pour la cérémonie de Arbaïne  . (Arbaïne  est l’une des plus importantes célébrations religieuses chiites qui se déroule le 19 octobre de cette année). Les membres déployés des pasdaran sont censés rester au moins 20 jours après Arbaïn en Irak, afin d'éviter de nouvelles manifestations.

Les pasdaran envoient leurs éléments de l'azerbaidjan, de l'afghanistan, du pakistan et de la turquie en Irak
Selon des informations de sources internes des pasdaran, cette année 12 000 Azerbaïdjanais ont été envoyées en Iraq via l'Iran, en coordination avec la Force Qods, l'Organisation islamique de développement, l'Organisation Oghaf et le ministère iranienne des Affaires étrangères.

Certaines de ces personnes sont des salariés des pasdaran et travaillent pour le régime iranien en Azerbaïdjan. Ces personnes n'ont pas besoin de visa pour entrer en Iran et sont envoyées en Irak par groupes de 500. Les pasdaran ont effectué un travail similaire en déployant des chiites d’Afghanistan, du Pakistan et de Turquie pour participer à la cérémonie d’Arbaïne  , pour une démonstration de force de leur pouvoir moribond.

Multimedia

Contactez-nous

© 2020 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés