Dernière mise à jour 11:56:33 AM
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian
  • English
  • French
  • Deutch
  • Italian
  • Arab
  • Spanish
  • Albanian

Iran-Australie : Forum parlementaire sur la situation en Iran

Ahmadinejad"L'Iran après les mises en scène électorales de juin"
Le Forum du 14 juillet au Parlement de l'Etat
de la Nouvelle Galle du Sud à Sydney


Une réunion s’est tenue le 14 juillet dernier au Parlement à Sydney, dans l'Etat de la Nouvelle Galle du Sud en Australie, commémorant le soulèvement étudiant de 1999 en Iran. Des parlementaires et des responsables d’organisations des droits de l'Homme y ont pris la parole pour réfléchir sur les conséquences de l’arrivée d'Ahmadinejad à la présidence de la République en Iran. Cette réunion s’est également penchée sur les violations des droits de l'Homme en Iran, notamment la situation des femmes.


Iran : L'opposition affirme que Téhéran possède 4000 centrifugeuses

Alireza JaafarzadAssociated Press, Vienne, 9 août – Par Wiliam J. Kole – l’Iran a fabriqué près de 4000 centrifugeuses capable d’enrichir de l’uranium à usage militaire, a affirmé mardi un opposant iranien qui a aidé à découvrir près de vingt années d’activités nucléaires secrètes en 2002.

 

Alireza Jafarzadeh a déclaré à Associated Press que les centrifugeuses – dont il dit qu’elles sont inconnues de l’agence de contrôle onusienne – sont prêtes à être installées dans le site nucléaire de Natanz.



Iran - Les Moudjahidine iraniens : Un rôle ?

Iran - Les Moudjahidine iraniens : Un rôle ?
Christian Science monitor,
Par John Hughes

L’élection récente du président Mahmoud Ahmadinejad, un ultra, est largement interprétée comme une mesure des mollahs pour consolider leur pouvoir. Mme Radjavi l’appelle un « terroriste » qui, dit-elle, a été impliqué dans une tentative d’assassinat de Salman Rushdie et d’autres ennemis du régime iranien.

Elle a rejeté l’élection comme une mascarade, manipulée par « un bourrage des urnes » et l’impression de « 5 millions de fausses cartes d’identité », et « 15 millions de dollars aux gardiens de la révolution pour produire de faux bulletins de vote ». Mais elle pense que le régime est sur la défensive, opérant sur une « base amaigrie » et donc vulnérable à une nouvelle politique agressive de l’Occident.

Une nouvelle politique pour l'Iran

Image
Figaro, Paris, 15 juin - Cela fait longtemps que les Iraniens ne montrent plus aucun intérêt pour les mascarades électorales du régime des mollahs. Mais la campagne présidentielle actuelle en Iran suscite plus que jamais l'opposition et le boycott de la population. Un scrutin illégitime auquel ne peuvent se présenter que ceux qui ont juré et prouvé leur fidélité au guide suprême et ont franchi le filtre antidémocratique du conseil de surveillance, nommé par ce même guide.

Interview accordé à l'hebdomadaire du Val d'Oise, l'Echo Regional par Mme Maryam Radjavi

Image

Maryam Radjavi : « Si résister à une dictature aussi déplorable que celle des mollahs est un crime, alors nous sommes fiers de ce crime !»   

L'ECHO-REGIONAL :
- Madame la Présidente, à la veille du deuxième anniversaire de la spectaculaire opération policière du 17 juin 2003 contre le siège de votre organisation à Auvers-sur-Oise, quel bilan en tirez-vous ?

© 2018 Copyright CNRI - Conseil National de la Résistance Iranienne - Tous droits réservés