samedi, septembre 25, 2021
AccueilActualitésIran électionÉlection présidentielle de 2021 en Iran : les Iraniens de la diaspora...

Élection présidentielle de 2021 en Iran : les Iraniens de la diaspora appellent à un boycott national

Parallèlement aux appels croissants en Iran pour boycotter la parodie d’élection présidentielle du régime en 2021, les Iraniens de la diaspora et les personnes éprises de liberté dans différents pays à travers le monde ont soutenu le désir du peuple iranien pour un Iran libre et démocratique.

Les partisans de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OMPI) et du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) ont organisé des rassemblements contre la mascarade électorale des mollahs. Ils ont également condamné la visite de Mohammad Javad Zarif dans certains pays européens, soulignant le rôle de Zarif dans le terrorisme. Les partisans de l’OMPI ont également demandé l’expulsion de tous les agents du régime des mollahs des pays de l’UE.

A Paris, en France, les partisans de l’OMPI et du CNRI ont scandé des slogans contre Ebrahim Raïssi, le candidat préféré du Guide Suprême du régime, Ali Khamenei. Raïssi est l’un des principaux responsables du massacre de plus de 30 000 prisonniers politiques en 1988. Les Iraniens ont scandé : « Les mollahs ont du sang sur les mains. Notre vote est un changement de régime en Iran », « Raïssi le criminel, ton procès est en imminent » et « L’Iran n’a pas oublié que [Raïssi] est le boucher du massacre de 1988 ».

Jeudi, des Iraniens ont organisé un rassemblement contre la présence de Zarif à Dublin, soulignant son rôle dans la propagation du terrorisme. Ils ont scandé : « Zarif se perd, le meurtrier se perd » et « Zarif se perd, le terroriste se perd ».

Lundi, les partisans de l’OMPI et du CNRI ont organisé un rassemblement en Italie, pour protester contre la présence de Zarif. Ils ont également exprimé leur soutien à la demande de changement de régime formulée par le peuple iranien. Ils ont notamment scandé : « Notre vote est un changement de régime en Iran. »

Mardi, des membres de la diaspora iranienne à Ottawa, au Canada, ont organisé un rassemblement et souligné leur soutien au boycott national de la mascarade électorale orchestrée par le régime. Ils ont scandé : « Les mollahs en Iran ont du sang sur les mains, et notre vote est un changement de régime », « L’Iran n’a pas oublié que [Raïssi] est le boucher du massacre de 1988. » Ils ont également exprimé leur soutien à la dirigeante de l’opposition iranienne, Mme Maryam Radjavi, en scandant : « A bas Khamenei, à bas Rohani, Vive Radjavi, Vive la liberté. »

Les Iraniens de Vienne ont exprimé lundi leur soutien total aux appels croissants au boycott national de l’élection du régime. Ils ont scandé : « Le peuple iranien boycotte la parodie d’élection ». Ils ont également rappelé aux pays européens que le régime des mollahs et son programme nucléaire menacent le monde entier. « La menace d’une bombe atomique subsistera tant que ce régime sera au pouvoir », ont scandé les Iraniens à cet sujet.

L’OMPI et ses partisans jouent également un rôle important dans le boycott national de l’élection organisée par le régime des mollahs. Le rôle de l’OMPI dans la mobilisation de la société a terrifié le régime.

« L’OMPI et ses alliés tentent de décourager le peuple de participer à la prochaine élection présidentielle », a déclaré Mohammadreza Yazdi, chef de la brigade Mohammad Rasulullah des Gardiens de la révolution (pasdaran), chargée de contrôler Téhéran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe