jeudi, août 5, 2021
AccueilActualitésIran électionIran : Les parents des manifestants tués par le régime appellent au...

Iran : Les parents des manifestants tués par le régime appellent au boycott de l’élection

A la veille de la parodie électorale en Iran, les appels au boycott se multiplient. Des clips vidéo sur les réseaux sociaux montrent des parents des victimes du régime iranien appelant à boycotter la mascarade des mollahs criminels.

Elham Afkari, la sœur de Navid Afkari, un champion de lutte iranien exécuté en septembre 2020, a exprimé sa décision de boycotter l’élection du régime dans un post sur Instagram. Elle a souligné qu’en raison des crimes du régime, « notamment l’abattage de l’avion de ligne ukrainien en 2020, du meurtre de manifestants innocents lors des manifestations anti-régime en novembre 2019 et de l’exécution de mon frère Navid Afkari et des mauvais traitements infligés à mes deux autres frères, actuellement détenus, j’ai décidé de ne pas voter ».

« Je ne trahirai pas 80 millions d’Iraniens. Je ne trahirai pas ceux qui ont été tués lors du soulèvement de novembre 2019. Je ne trahirai pas 176 passagers innocents qui ont péri dans le ciel. Je ne trahirai pas le sang pur de mon frère innocent, Navid. Je ne trahirai pas mes frères qui sont incarcérés à l’isolement depuis 273 jours : je ne voterai pas », a-t-elle martelé.

Les mères des martyrs de novembre 2019 ont également appelé au boycott de la farce électorale et ont souligné que leur vote est « le renversement du régime ».

« Au nom du sang injustement versé de mon fils, je ne pardonnerai ni n’oublierai. Je demande justice pour tous les jeunes tués en novembre 2019. Mon vote est pour le renversement et l’anéantissement du régime », a déclaré la mère de Mohsen Jafarpanah, un martyr des manifestations de novembre 2019.

« Je me joins à toutes les mères des martyrs de novembre 2019 et je crie haut et fort que ‘mon vote est pour le renversement du régime’ », a déclaré la mère de Mohammad Taheri.

« Pour le cœur criblé de balles de mon fils de 18 ans, pour les cheveux blancs des mères dont les enfants ont été tués depuis 42 ans, je vote pour le renversement du régime », a déclaré Mme Mahboubeh Ramezani, mère du martyr Pejman Qolipour.

« Au nom des martyrs du chemin de la liberté. Je suis Reza Salmanzadeh, père de Mahdi Salmanzadeh tombé en martyr pour la liberté de l’Iran. Au cours des 42 dernières années, je n’ai jamais voté pour la République islamique et je ne voterai jamais pour elle. Je ferai tout pour renverser ce sinistre régime de la République islamique et ses dirigeants. Vive la liberté ! Honte à la République islamique ! » a déclaré le père du courageux manifestant assassiné par les mollahs.

« Je m’appelle Iran Allahyari. Je suis la mère du martyr Mehrdad Moinfar, tué en novembre 2019. Je ne fermerai pas les yeux sur le meurtre injuste de mon fils unique. Je ne pardonnerai ni n’oublierai. Ils ont transformé mon fils unique en cadre photo. Je souffre. Ils ont détruit ma vie. Pour tous ces parents en deuil, tous ces frères et sœurs en deuil, je ne voterai pas. Mon vote est un changement de régime », a déclaré Mme Allahyari, mère du martyr Mehrdad Moinfar.

« Je suis la mère de Hossain Ghanavati, qui a été innocemment tué en novembre 2019 à Behbahan par les forces de sécurité de la République islamique. Je demande justice pour le sang de mon fils, injustement versé. Nous, les mères endeuillées des martyrs, vous demandons de faire écho à notre voix à l’étranger. Nous, les mères de novembre 2019, ne voterons pas. Le sourire innocent de mon fils me manque. La République islamique m’a pris mon être cher. Je n’ai pas passé une bonne journée depuis la mort de Hossein. Je perds la vue, ils m’ont tout pris », a déclaré la mère de Hossein Ghanavati.

« Je suis la mère d’Amir Hossein. Ils m’ont pris mon espoir. Ils ont anéanti mon monde. Au nom du sang de ces enfants, je demande aux Iraniens de ne pas voter. Notre vote est un changement de régime », a déclaré la mère d’Amir Hossein Zarezadeh.

« Je suis la mère de Sarou Ghahremani, un martyr des manifestations de 2018. Pour le bien de mon fils et d’autres martyrs injustement assassinés pour la cause de la liberté, je ne voterai pas », a déclaré la mère du martyr Sarou Ghahremani.

Iran: Families of regime victims call for election boycott

Vidéo : Les mères des martyrs de novembre 2019 appellent au boycott de l’élection présidentielle simulée du régime iranien en 2021

« Je demande à vous Iraniens : comment pourriez-vous aller voter. Si vous voulez voter, venez voir les enfants d’Ebrahim, puis allez voter. Regardez les jeunes tués, regardez leurs mères en deuil, puis allez voter. Je pleure depuis deux ans pour les enfants d’Ebrahim ici. Où est le gouvernement ? Quel gouvernement ? Honte à ce gouvernement. Les gens regardent… regardez ce qu’ils ont fait aux jeunes gens ! a déclaré la mère d’Ebrahim Ketabdar.

Les Unités de résistance de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) ont joué un rôle majeur dans la popularisation de la campagne de boycott de l’élection du régime depuis avril.

Mothers of November 2019 Martyrs Call for Boycotting Iran Regime’s 2021 Sham Presidential Election

 

Selon le site Web de l’OMPI, « La campagne a été lancée en avril par l’OMPI … Ces activités se sont déroulées dans plus de 250 localités de 27 provinces. En mai, les activités ont dépassé pus de 310 villes dans toutes les provinces iraniennes. »

Iranian opposition PMOI/MEK Resistance Units call for Iran Election Boycott — May 2021

Vidéo : Les unités de résistance de l’OMPI/MEK de l’opposition iranienne appellent au boycott des élections iraniennes — mai 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe