mercredi, octobre 27, 2021
AccueilActualitésIran électionRohani et Khamenei reconnaissent l’étendue du boycott, et la froideur de la...

Rohani et Khamenei reconnaissent l’étendue du boycott, et la froideur de la population vis-à-vis de la farce électorale

Farce électorale – N° 1

Khamenei prépare le terrain à de vastes fraudes en ordonnant la distribution de millions de bulletins de vote supplémentaires

À la veille de la mascarade électorale, Hassan Rouhani a supplié les électeurs de ne pas fuir la farce électorale en déclarant : « Allons aux urnes. Il y a peut-être quelques griefs en tête. Nous devrions ignorer ces griefs pour l’élection de demain ! Si ce qui s’est passé au cours des dernières semaines a entraîné une froideur à l’égard de l’élection, rendant impossible de la réchauffer, le peuple lui-même peut y remédier … Nombre de nos ennemis dans le monde souhaitent que les files d’attente pour le vote de demain soient clairsemées. Ne laissons pas leurs rêves se réaliser« .

Hier, en réponse au boycott généralisé de la mascarade électorale, Khamenei a reconnu la haine de la population envers le régime clérical : « Ceux qui sont réticents ou découragés de participer aux élections sont issus des secteurs pauvres de la société, des secteurs démunis. Je le sais d’après les sondages. Les secteurs défavorisés ont des attentes légitimes, et ils se plaignent parce que ces attentes n’ont pas été satisfaites, qu’il s’agisse de leurs moyens de subsistance, de leur logement, etc. Ces gens se plaignent, donc ils ne veulent pas voter et disent, quel est l’avantage de participer à l’élection ? »

Néanmoins, pour ouvrir la voie à la fraude à grande échelle et au trucage des résultats, Khamenei a ordonné que des bulletins de vote soient fournis aux bureaux de vote. Dans un mensonge éhonté, il a déclaré : « Le problème de la pénurie de bulletins de vote est l’un des problèmes que nous avons continuellement rencontrés. Ils se sont plaints à plusieurs reprises que parfois il n’y a pas de bulletins dans un bureau de vote… Ils (l’administration) doivent résoudre ce problème, ne laissez pas les bureaux de vote rester sans bulletins, ou subir des retards ou des pénuries. » Entre-temps, après avoir rencontré les gouverneurs, le ministre de l’Intérieur Abdolreza Rahmani Fazli a déclaré le 15 juin : « Depuis huit ans que nous organisons les élections, nous n’avons jamais eu de pénurie de bulletins de vote dans aucun bureau. »

Par ailleurs, il a été signalé que des millions de bulletins de vote ont été envoyés à l’étranger pour les iraniens expatriés !

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 17 juin 2021

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe