mercredi, juin 29, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIran : Les parlementaires britanniques condamnent l’intervention des mollahs en Irak

Iran : Les parlementaires britanniques condamnent l’intervention des mollahs en Irak

ImageCNRI, 10 octobre- Dans la ville de Blackpool, où se tient la conférence annuelle du parti conservateur anglais, l’Iran a été au centre des débats d’une réunion intitulée, « la situation critique en Iran et sa solution ».

La réunion était présidée par M. David James, parlementaire, et comprenait le Dr.
Abdullah Jabouri, ancien gouverneur de la province de Diyala en Irak, l’ayatollah Jalal Gandjeï,  président de la commission de la liberté de culte du NCRI, M. Brian Binley, parlementaire conservateur, et M. Hossein Abedini, membre de la commission des Affaires étrangères du CNRI.

Les orateurs ont exprimé leurs graves inquiétudes sur l’ingérence du régime intégriste en Irak et en particulier son interférence sur la nouvelle charte de constitution irakienne. Ils ont appelé les autorités de ce pays et le gouvernement britannique à intervenir immédiatement pour modifier la clause 21c de la constitution, qui remet en question le statut des membres de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran  (OMPI) en Irak comme des réfugiés.

Dans son allocution, M. Binley a évoqué la mobilisation des 20.000 partisans de la Résistance iranienne et de l’OMPI à New York, qui ont protesté contre le discours du président des mollahs  à l’Assemblée générale des Nations Unies le 14 septembre. Il a qualifié d’une part cette mobilisation comme un signe de rejet du régime intégriste en Iran et d’autre part, comme le soutien populaire à la résistance démocratique du peuple iranien dirigé par Mme Maryam Radjavi.

M. David Amess a décrit l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran comme un mouvement de résistance légitime, ayant l’appui d’une majorité de parlementaires britanniques et d’un grand nombre de membres de la Chambre des Lords, et a appelé à retirer la marque de terrorisme de cette organisation.

L’ayatollah Gandjeï a expliqué comment les abus des droits de l’homme et en particulier ceux des droits des femmes sont institutionnalisés en Iran sous le couvert de l’islam, et les efforts du régime pour instaurer des lois similaires en Irak en se mêlant à la préparation du projet de la nouvelle constitution du pays.

Certaines des tragédies qui se produisent en Irak et le rôle du régime iranien ont été dénoncé par le Dr. Jabouri, qui a survécu à au moins quatorze attentats terroristes dans son pays. Il a parlé aussi du grand soutien dont bénéficie l’OMPI en Irak, et a rappelé que 2,8 millions d’Irakiens ont exprimé leur soutien à cette organisation dans une déclaration commune signée au début de l’année.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe