mercredi, juin 29, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran-Nucléaire : Chantage des mollahs pour échapper au Conseil de Sécurité

Iran-Nucléaire : Chantage des mollahs pour échapper au Conseil de Sécurité

ImageCNRI, 2 octobre – Dans une interview avec le quotidien de langue anglaise Khaleej Times, Mahmoud Ahmadinejad, le nouveau président des mollahs, a eu recours une fois de plus à des menaces face au danger de voir déférer l’Iran devant le Conseil de sécurité.

« Si le cas de l’Iran est envoyé devant le Conseil de Sécurité, cite le journal, nous réagirons de plusieurs manières, par exemple en nous abstenant de vendre du pétrole ou en limitant les inspections de nos installations nucléaires. »

La menace est lancée par un régime dont l’économie dépend entièrement des revenus pétroliers. Ahmadinejad ne dit pas non plus que les inspecteurs de l’AIEA ont déjà vu leur marge de manœuvre réduite dans leurs opérations en Iran et n’ont pas été autorisés à pénétrer dans de nombreux sites secrets. La non conformité de l’Iran avec les règles de l’AIEA est la principale raison de l’adoption d’une résolution par le conseil des gouverneurs le 24 septembre dernier.

Lors de l’adoption de cette résolution, Maryam Radjavi, présidente élue de la résistance iranienne, avait souligné qu’elle mettait en avant les dissimulations à répétition des mollahs et leurs infractions constantes du TNP et que ces violations relevaient de la compétence du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Mme Radjavi avait rappelé que « durant toutes ces années, la résistance iranienne a insisté sur le transfert du dossier nucléaire de Téhéran au Conseil de Sécurité. Aujourd’hui que l’AIEA a adopté cette résolution, donner davantage d’opportunité au régime dans l’espoir qu’il changera de politique reviendrait à donner encore plus de temps à l’ennemi de l’humanité. Cela irait à l’encontre de la paix et de sécurité dans le monde et contre les intérêts suprême de la nation iranienne.

« Au nom du peuple iranien et de sa résistance, je souligne donc la nécessité de déférer dans l’immédiat le dossier nucléaire du régime iranien au Conseil de Sécurité », a-t-elle ajouté.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe